Follow by Email

mercredi 28 octobre 2020

Automne au jardin

 Cette année l'arrière saison a été moins belle que d'habitude mais les rares jours de soleil ont sublimé les belles couleurs de l'automne



Belle perspective sur le grenadier jaune, les cyprès bien verts et le liquidambar bordeaux

Là c'est le plaqueminier couvert de fruits que nous avons dû protéger des merles par un filet


Ce matin sous la pluie

les olives commencent à changer de couleur


jeudi 22 octobre 2020

Une qui n'est pas rancunière...

Ce "coussin de belle-mère" ou Echinocactus grisonii n'est pas rancunier, vu les mauvais traitements que je lui ai fait subir....

Acheté tout petit en 1997, je me suis lassée de ne pas le voir évoluer alors je l'ai mis au rebut, je ne m'en occupais plus, il restait dehors été comme hiver...jusqu'à ce que M. Tanette le sorte de sa cachette où il le trouvait gênant, c'est alors que la plante a bénéficié de quelques arrosages qui ne lui étaient pas destinés et voilà qu'il est en fleurs depuis une bonne semaine.

Je viens de lire ceci sur le Web à son sujet :

La plante doit atteindre l'âge d'environ 20 ans soit une taille minimale de 50 cm de diamètre pour commencer à fleurir. Entre juin et septembre, des fleurs jaunes s'ouvrent au soleil ; elles laisseront place à des baies ovoïdes qui abritent de toutes petites graines noires.

J'en conclus que si j'avais été plus patiente, il devrait mesurer 50 cm de diamètre.... ce qui n'est pas le cas mais je vais le regarder d'un autre oeil maintenant...



 

 

mercredi 14 octobre 2020

Enfin ....

 Depuis 45 ans que nous habitons là, nous attendions d'avoir des trottoirs.

Les travaux débutés le 31 janvier ont été arrêtés par

le confinement et n'ont repris que le 19 mai...

 

            

             Avant/Après



Certes, il reste les fils électriques disgracieux mais on peut enfin marcher le long des maisons

Et voici l'entrée de la nôtre





vendredi 25 septembre 2020

Il y a eu aussi, côté fleurs

En juillet,  cette tillandsia (rubra penny, je crois) verte en temps ordinaire, rouge le temps de la floraison

4 fleurs violettes et jaunes




En août : au milieu des légumes, un magnifique tournesol, apporté sûrement par les oiseaux


En septembre : ce curcuma fleuri

 



Et, depuis cette nuit, la pluie pour arroser le tout....

Bonne fin de semaine à vous tous.


jeudi 17 septembre 2020

Vrac de fin d'été

 Je n'ai pas publié depuis longtemps... alors, petit retour arrière :

    Il y a eu, 

la peinture de l'abri devant la maison avant de faire 3 grosses piles de bois dans le cas où il ferait aussi froid cet hiver que ce qu'il a fait chaud cet été....


puis, pendant qu'on y était, la peinture de l'abri côté jardin


l'arrachage de la souche su sapin coupé il y a 4 ou 5 ans...

 
dans le jardin, les légumes ont bien produit
 
 
les fleurs aussi

puis on a fait de la compote de pommes, la cueillette du raisin



 et des conserves de poires au vin épicé

  ainsi que de la gelée de mûres sauvages


avant d'aller photographier de loin la plage de Capbreton qui fourmillait de baigneurs.



Et vous ? comment avez-vous passé l'été ?

A l'attention de ceux d'entre vous qui utilisent blogger : Aimez-vous la nouvelle formule ?
Je vais essayer de m'y habituer mais je trouve que l'on ne peut pas mettre les photos en valeur comme on le faisait avant et c'est bien regrettable.

 

 

 

lundi 10 août 2020

Les 10 du 10











Nous voici au mois d'août, canicule sur le continent, et enfin! un rayon de soleil chez nous qui devrait durer quelques jours avec des pointes, osons, jusqu'à 25 degrés...

Après un juillet pluvieux au possible, cette parenthèse sèche est la bienvenue. 

A défaut de pouvoir vraiment partir en vacances, rêvons-en.

Qu'est-ce qui autour de vous, est une invitation à la paresse? 


Ce mois-ci, J'habite à Waterford   nous invite à la paresse. Contrairement à elle, il me tarde que cette parenthèse canicule s'arrête  et que nous retrouvions des températures plus raisonnables.

La paresse je ne connais pas...j'ai toujours 1000 et une choses à faire...et quand je n'en ai pas, j'en trouve... mais ces températures excessives me feraient-elles changer d'avis ?


Cuisine, bricolage, couture, patchwork m'occupent à tel point que même à la lecture, je regrettais le temps... Ca y est, je me suis inscrite à la bibliothèque et...voilà que j'y prendrais goût..
J'ai adoré le livre ci-dessous, j'ai toute une pile qui attend elle aussi de me procurer d'agréables moments. Si la lecture ne peut pas être mise au rang de la paresse, elle est pour moi une bonne parenthèse par rapport à mes autres activités.


Et pour lire et paresser à la fois, autant être confortablement installée




Le banc est moins confortable mais quand la température le permet, il a l'avantage d'être au fond du jardin d'où je peux voir les fleurs, les fruits et les légumes tout en profitant du moindre souffle d'air et des parfums ambiants.



Me donneraient envie de paresser, une chambre confortable et joliment décorée....


ou un coin piscine et une table prête à m'offrir quelque gourmandise


ou une plage au  soleil couchant


et pourquoi pas un chat dont j'admire le nombre d'heures qu'il passe à dormir ou à s'étirer mollement


Pourrait aussi m'inciter à la paresse, cette citation de Jacques Prévert...


Et vous ? Qu'est-ce qui vous invite à la paresse ?