Follow by Email

samedi 17 novembre 2012

En avance ?.....

Je croyais qu'on ne les voyait qu'au printemps...
Hier j'ai pu photographier un cocon (admirez le tissage...)
regardez juste au fond on voit quelques specimen de chenilles processionnaires



(clic sur la photo pour agrandir)

"Les papillons, qui éclosent durant l'été, entre juin et septembre selon le climat, pondent leurs œufs déposés en rangées parallèles par paquets de 150 à 2201 sur les rameaux ou les aiguilles de diverses espèces de pin mais aussi sur les sapins et cèdres en second choix. L'éclosion a lieu cinq à six semaines après la ponte.
Elle donne naissance à des chenilles qui muent cinq fois à des dates variant selon la latitude, l'altitude et la température. Plus on monte vers le nord et en altitude, plus la larve se développe lentement, en abrégeant la diapause nymphale.
En hiver, les chenilles tissent un nid soyeux dans lequel elles passeront la journée pour profiter des rayons du soleil. Elles en sortent la nuit pour s'alimenter, se déplaçant en « procession ». La cohésion de la file en déplacement est assurée par le contact tactile de soie à soie.
Au printemps, la colonie, conduite généralement par une femelle, quitte le nid, toujours en procession pour gagner au sol un endroit bien ensoleillé et s'enfouir dans un trou où chacune des chenilles va tisser son cocon pour démarrer son processus de transformation en chrysalide.
Au bout de plusieurs mois, voire plusieurs années, les chrysalides sont transformées en papillon qui sortent de terre. Le cycle peut alors reprendre par accouplement de la femelle et du mâle qui meurt un ou deux jours après, alors que la femelle s'envole vers une branche pour pondre jusqu'à 220 œufs avant de mourir aussi. Les petites chenilles émergent 30 à 45 jours après la ponte."
Wikipédia

17 commentaires:

  1. Beau travail de tissage mais beurk !!!! est ce que ce sont celles qui sont terriblement urticantes et qui font de gros dégâts dans les pins ?? bises

    RépondreSupprimer
  2. *** Incroyable ce cocon !!!
    Quel travail pour ces petites bêtes !!!
    Très belle photo !!!!
    J'en profite pour t'envoyer de gentilles pensées amicales !
    Bisou ♥ Bisou ♥ Bisou ♥ :o) ***

    RépondreSupprimer
  3. ...tu as trouvé tout un spécimen de cocon..il doit contenir plusieurs chenilles....les papillons qui en sortent sont tellement beau et fragile..!

    oui ragoûtééépot-au-feu......tous excellents...!
    bon we ly xx

    RépondreSupprimer
  4. Ce sont sde vraies dévoreuses ces chenilles.... Belle journée. bises

    RépondreSupprimer
  5. wouah, il est urgent de detruire ce cocon ! plein de chenilles malfaisantes, le faire bruler est le plus efficace ! nous en avons eu dans les pins, mais depuis qu'on les traite par helicoptère, nous sommes tranquilles...un doute quand meme quant aux produits utilisés !! bon weekend et de grosses bises chere Tanette

    RépondreSupprimer
  6. J'en ai un en formation tout en haut du sapin.

    RépondreSupprimer
  7. Oui un beau tissage mais comme Colette et RenéJeanine, je dis "attention danger" ; ces chenilles aux poils urticants peuvent provoquer des dégâts sur la peau ; si tu as un animal qui renifle ces poils, il peut être très malade. On trouve surtout ces chenilles dans les régions chaudes car lorsqu'elles sortent la nuit, il ne faut pas qu'il fasse trop froid pendant plus d'une semaine. Comme les hivers sont moins rigoureux, elles sont arrivées jusque chez moi. Il faudrait détruire ces nids, voire même l'arbre sur lequel ils se trouvent.
    Bises à vous deux, belle journée ensoleillée.

    RépondreSupprimer
  8. c'est un travail magnifique mais quelle galère lorsqu'elles s'attaquent à une forêt !!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  9. C'est très joli, mais quels dégâts elles font ces vilaines bestioles...bise tanette, bon week end.

    RépondreSupprimer
  10. Que de travail ... pauvre petits males ... hi hi. Bon week-end et bisous, chere Tanette.

    RépondreSupprimer
  11. Les chenilles processionnaires détruisent les bois de pins, alors sur le chemin de mon bois je n'aime pas les rencontrer et voir ces nids qui se propagent Tanette !
    Bisous du soir

    RépondreSupprimer
  12. je me tiendrai à distance... mais le tissage est savant.
    Bon week-end.
    Bises.
    Evelyne

    RépondreSupprimer
  13. Magnifique ce cocon, pas très sympa ces chenilles processionnaires :) Belle soirée.

    RépondreSupprimer
  14. Impressionnant !!! Je n'avais jamais vu. Chez nous en n'en vois pas; Je te souhaite un excellent dimanche. Bisous, patricia

    RépondreSupprimer
  15. Beau travail en effet ,mais pour ma part je pense qu'il faut vite les détruire car elles font des dégats et sont très urticantes : a regarder de loin

    RépondreSupprimer
  16. Impressionnant ce cocon !! et merci pour le cours !!

    RépondreSupprimer