Follow by Email

lundi 25 juin 2018

Sans le "A" pour Lakévio


couloumy anne francoise la lettre pliee 82
 Anne-Françoise Couloumy

Dans quelques jours, Blondine déménage.
Quand on déménage, on trie, on jette, parfois on oublie...
Cette fois-ci, la "lettre oubliée" doit être prise au pied de la lettre si j'ose dire !
Il s'agit du caractère et non du feuillet !
Pouvez-vous écrire une courte histoire sans utiliser la lettre A ?...

Pour nous lire, retrouvons-nous lundi !




Chers bloggeurs (ses),

Je suis peu présente sur vos blogs, je m'en excuse.

Certes, je suis très occupée.... de plus, mon corps ne supporte plus

de me voir penchée comme l'imposent :

écriture, lecture, couture ou touches sur ordi...

Je dois donc limiter tout ceci.

Mon dos se rebelle et m'impose 

des postures plus "droites" qui seront plus sportives.

 Je dois faire des exercices qui vont me permettre de me redresser

même si ceux-ci sont loin d'être, pour moi, synonyme de préférence...

Il n'empêche  que le petit jeu proposé ce jour,

me sied bien,

j'en remercie l'introductrice, qui, en outre,

m'offre l'opportunité de vous dire un petit "coucou".


Votre dévouée.

mardi 12 juin 2018

Les 10 du....12

J'ai complètement oublié le rendez-vous mensuel proposé par   J'habite à Waterford
c'est donc avec un peu de retard que je vais publier 10 photos prises au
cours de ce week-end.

La tête ailleurs, les amis... Le 10 tombe un dimanche, ouf. simple? que non. Qu'importe! On se retrouve bientôt! 

Ce dimanche nous étions à Bayonne



puis à Ondres





 nous avons observé cet insecte dont je ne connais pas le nom



 Ensuite j'ai proposé, à ma petite fille,  un fond et une bordure pour mettre autour
du top aux oiseaux que je viens de lui confectionner pour ce qui sera 
son dessus de lit....


Après quoi, elle est allée jouer avec son petit voisin


Nous avons fêté avec 4 jours d'avance l'anniversaire de notre fille aînée.
(Les bougies ne sont pas au complet...hi hi..)


Hier au soir, nous sommes revenus vers le Tarn


Les autres participantes sont ici

lundi 4 juin 2018

Les dix pour Lakevio



marcos beccari 1
 Marcos Beccari 

Amis de province ou d'ailleurs, aujourd'hui, vous prenez le métro.
Amis parisiens, stressés, phobiques ou adeptes de la marche à pied, tant pis, vous aussi !
Dans votre sac, vous emportez dix mots à caser.
N'oubliez pas de les écrire en gras ou de les sou/surligner dans votre texte pour les repérer.
A vous de jouer, avec :
éclat
farcis
musaraigne
saison
s'époumonait
retentit
machiniste
poubelle
document
distingué

Videz votre sac, lundi !

L'été, c'est la saison au cours de laquelle tout le monde semble avoir déserté la ville. 
Les couloirs du métro ne sont plus aussi "farcis" que d'ordinaire.
Pendant que j'attends l'arrivée de la rame
qui m'emmènera à l'autre bout de la ville, 
mon attention est attirée par une affiche représentant
les tout premiers métros tirés par une machine à vapeur.
C'était l'époque où le machiniste s'époumonait
pour donner des ordres afin d'être entendu de ses co-équipiers. 
Les temps ont bien changé. 
Justement le voilà, le convoi que j'attends, dans tout sont éclat,
toute sa splendeur, l'avant en forme de nez de musaraigne, élégant, distingué,
 quelle évolution !
Je monte juste au moment où le signal de fermeture des portes retentit
je vais faire signer le document qui va m'engager et changer ma vie,
 j'ai encore le temps de réfléchir tout au long du trajet...
J'espère ne pas changer d'avis et ne pas le mettre à la poubelle
avant l'ultime rendez-vous.

lundi 28 mai 2018

Lakévio propose....

poesie de la cafetiere nonsens 
La toile de Anne-Marie Heme n'est là que pour illustrer le sujet du jour.
Vous n'êtres pas obligés de l'utiliser pour la rime proposée !
Treize vers à la douzaine (douze plus le titre)
en ...OSE !
Versification libre mais certains sont doués pour les alexandrins, les quatains ou les sonnets, 
donc, c'est comme vous voulez !

,

Lakévio propose....

Elle ne se contente plus de notre prose
Cette semaine Elle nous dit : compose !
Des vers, des vers, 13 vers, Elle nous impose
Pour moi qui suis loin d'être une virtuose
Cette fois, c'est l'apothéose ...
Alexandrin, quatrain, sonnet, dit-Elle : Ose !
A ce niveau-là, mes neurones explosent
Je ne voudrais pas finir en névrose...,
Avant que je n'atteigne l'overdose,
Fini l'exercice ! Il faut que je me repose !
Je vais faire une séance d'hypnose
Chez moi, vous trouverez porte close !

mercredi 16 mai 2018

Location de vacances

Vous souhaitez visiter le Tarn et la région :
Albi et sa cité épiscopale, 
St Juéry : le saut du Tarn et le musée attenant
Castres et le massif du Sidobre
Ambialet
Cordes
Gaillac
Sorèze : sa célèbre Ecole et le musée Dom Robert etc, etc...

vous cherchez une location conviviale, une bonne adresse :



Vous y trouverez,entre autres 



lundi 14 mai 2018

A vélo pour Lakévio

viktor Tsvetkov la balade a bicyclette 1965
Viktor Tsvetkov

Et texte libre sur cette image printanière qui invite à l'escapade.


 Ce tableau me rappelle une petite mésaventure au cours de mon enfance...
Je devais avoir une douzaine d'années
Lors de vacances chez ma grand'mère... avec deux de mes cousines plus jeunes que moi,
 nous décidons de nous rendre à vélo au bord du lac à quelques kilomètres du village..
Nous ne disposions que de deux vélos, 
mais qu'à cela ne tienne, 
je me sens capable de porter la plus jeune  sur le porte-bagages.
Il n'y a pratiquement pas de circulation,
 la route est agréable hormis la côte que nous montons ..à pied.
Mais, en sens inverse, ladite côte s'avère être une pente raide que nous
dévalons à toute vitesse...
J'ai beau actionner les freins, ils ne répondent pas à mes attentes,
je n'arrive pas à négocier le virage
 et, c'est dans l'amas de ronces que nous finissons notre course.
Pourquoi me suis-je évanouie à ce moment-là ?
La cousine qui nous suivait avait bien vu toute  la scène,
 c'est complètement paniquée qu'elle est allée chercher du secours.
Finalement nous n'avons rien eu de grave,
seulement des hématomes et de nombreuses égratignures... très peur aussi
évidemment ajoutée à la peur de nous faire gronder...
ce qui n'a pas manqué...

Le tas de ronces n'est plus là, mais à chaque fois que nous passons, 
nous pensons à  cette balade au lac à bicyclette
 dont nous nous souvenons maintenant avec le sourire.