Follow by Email

jeudi 19 janvier 2017

Ombre et lumière




Il n’y a pas de lumière sans ombre
Louis Aragon

mardi 17 janvier 2017

Giboulées en avance...?!

Le 13 janvier entre Toulouse et Bayonne...
Les averses de pluie, de grésil se sont succèdées tout au long de la route,
entrecoupées par des apparitions furtives du soleil...et des coins de ciel bleu.





Les gerbes de gouttelettes soulevées au passage des voitures
étaient du plus bel effet lorsqu'elles étaient éclairées par le soleil




Et chez vous, il pleuvait ou il neigeait ,

lundi 16 janvier 2017

Aujourd'hui repos (Petit jeu pour Lakévio)


belinda del pesco



Enfin le week-end tant attendu. Pourquoi ? c'est tous les jours le week-end maintenant que je suis à la retraite.... J’ai encore tant de choses à faire après cette période de fêtes. 
Pourtant en ce début d’année j’ai pris quelques résolutions, c’est le moment de voir si je suis capable d’en tenir au moins une : celle de prendre quelque repos de temps en temps.
 En fait, je ne sais pas m’arrêter, tant que je n’ai pas fini ce que je me suis fixé. 
Ca m’empêche même de dormir la nuit.
 Il faut que cela cesse. 
Il faut que j’arrête de culpabiliser parce que je suis là assise dans mon canapé, à ne rien faire.
 J’ai bien dit : ne rien faire. Même pas lire comme le fait mon mari assis près de moi. 
Pourtant j’ai une pile de livres (que je me promets de lire depuis longtemps) j’ai aussi des revues que je trouve très intéressantes mais je les entasse en espérant des jours meilleurs…. 
Je me demande comment je m’arrange pour être aussi occupée maintenant  que nous ne sommes plus que deux ….
 Comment je faisais quand je travaillais toute la semaine, pour m’occuper de mes trois enfants et de la maison ? Il faut croire que j’ai ralenti mon rythme. Certes je consacre du temps à faire la cuisine, j’aime ça, je passe aussi beaucoup de temps à pianoter sur mon ordinateur, je regarde à la télévision une émission que j’aime tout en tricotant ou en faisant du patchwork et hop voilà une journée qui est passée…au cours de laquelle je n’ai pas pris le temps de ne rien faire…
Mais,  je devrais nettoyer les vitres, faire le ménage,... dans mon atelier, le placard a besoin de rangement, je devrais aller rendre visite à cette amie que je n’ai pas vue depuis longtemps, …la liste est tellement longue que je me sens débordée en permanence. 
Tant pis, aujourd’hui, j’ai dit : c’est repos dans mes actes,..
 je vais faire en sorte que ça le soit aussi dans ma tête

vendredi 13 janvier 2017

Au bord de l'eau









Les heures passées au bord de l'eau sont à déduire de celles passées au paradis.   René Fallet

mardi 10 janvier 2017

Les 10 du 10

Avec... ou Sans,  c'est un peu le temps de l'année ou je vois les arbres sans les feuilles, le jardin sans fleurs, la maison sans le sapin, mais, hé, ho! ceci est supposé nous remonter le moral, pas le contraire, alors j'ai commencé à regarder "avec". 
Comme tout est différent pour chacun, restons positif, chez vous qu'est ce qui va mieux avec, ou sans..? 

C'est le premier thème de l'année que nous propose J'habite à Waterford, pour continuer  ce petit jeu des 10 photos publiées le 10 du mois...

J'ai trouvé AVEC  :


Un bouquet de roses avec effet d'optique


Un coeur fait avec des minis rondins de bois 


Un gâteau que j'ai regardé avec gourmandise


des chaussettes avec doigts 


Des babouchkas avec des pommettes rouges



 J'ai trouvé SANS :

Un coin de désert (Les Bardenas) sans âme qui vive 


 Un arbre grelottant sans ses feuilles sous un soleil d'hiver


Des vignes endormies sans leur sarment déjà taillés


Une porte d'entrée sans sonnette


Une péniche sans espoir d'aller jusqu'au bout du canal


Les autres participants sont http: ICI

lundi 9 janvier 2017

Le bus pour Lakévio


Dan Volenec - nobody-takes-buses-anymore
Dan Volenec

Dans ce bus qui m’emmène vers ma nouvelle vie, je refais le film des années passées.
 Mariée depuis 15 ans, bien installée dans la vie (une bonne situation pour le couple) deux beaux enfants, j’avais comme on le dit « tout pour être heureuse », sauf que, si mon mari était toujours un homme adorable il semblait que notre amour s’émoussait… la passion de nos débuts avait disparu, nous nous étions installés dans un train-train qui ne me convenait plus…je m’ennuyais.  
 C‘est ma rencontre avec Jean qui m’a « ouvert les yeux »…Jean, je le connaissais depuis longtemps, nous avions flirté lorsque nous étions en cinquième dans un collège de village. J’étais entrée au Lycée, il avait été dirigé vers un BEP, nous nous sommes perdus de vue. Voilà qu’il réapparaissait…
 Nous nous sommes revus plusieurs fois, à sa vue, mon cœur battait différemment. Jean venait de divorcer, il travaillait aux Etats-Unis. 
Le rêve que j’avais souvent fait, d’aller aux Etats-Unis lorsque j’étais étudiante, me revenait en mémoire. 
Les circonstances m’avaient permis de m’installer confortablement sur place, tout s’était enclenché si facilement que j‘avais occulté ce désir qui surgissait à nouveau comme un diable sort d’une boîte. 
J’ai tout de suite fait confiance à Jean quand il m’a proposé de le suivre, mes enfants grandissaient, d’ici peu ils quitteraient le foyer familial, je ne pouvais rater une telle occasion de réaliser mon rêve et de vivre un nouvel amour. 
Et voilà pourquoi je suis dans ce bus qui m’emmène vers mon nouveau travail que j’ai trouvé assez facilement grâce  à Jean et à ses connaissances. 
Ai-je bien fait ? 
Pour l’instant je ne regrette pas, mes enfants sont tout heureux de venir passer leurs prochaines vacances en Amérique et j’ai vraiment hâte de les y recevoir…


samedi 7 janvier 2017

Inconnue...

Qui saurait me dire le nom de cette plante ?



Je n'en avais encore jamais vu mais je l'ai trouvé très décorative