Follow by Email

mardi 20 novembre 2012

Jacquemart à Lavaur (81)


"...la cathédrale conserve le seul exemplaire de Jacquemart encore en place dans le sud-ouest..."


La légende des cloches du Jacquemart
Entre légende et vérité historique, voici le Jacquemart d'hier et d'aujourd'hui. Au temps des guerres de religion de la fin du XVIème siècle, Catholiques et Calvinistes se disputaient la possession de notre contrée, et la ville de Lavaur voyait l'exercice du pouvoir passer des uns aux autres. Un jour, les Catholiques, sortis de la ville pour repousser une troupe de calvinistes, se seraient emparés d'un groupe d'assaillants et de son chef - auquel la légende attribue le nom de Jacques Marc -. Amené dans les murs et emprisonné à Saint Alain dans la tour de l'horloge, il se serait vu condamné à sonner les heures nuit et jour en lieu et place du sonneur ordinaire.
Le prisonnier qui avait quelques notions de mécanique, aurait constitué un mécanisme capable de sonner les heures assez régulièrement. S'étant assuré que son automate adapté à la cloche fonctionnait, le prisonnier aurait ainsi trouvé le moyen de s'échapper.
Pour perpétuer cette invention, l'horloge a été d'un mécanisme plus perfectionné animant le célèbre automate de Jacques Marc. En juillet 1957, Jacquemart ayant perdu son bras, le maire Raoul Lacouture chargea Gabriel Brauge, sculpteur de le reconstituer. Il fut remis en place par le charpentier municipal Jean Falcou.
Le célèbre automate fut repeint par Maurice Crouzet. De nouveau en mauvais état, il fut descendu le 25 mars 1997 par une entreprise de l'Hérault, pour être restauré au conservatoire des monuments historiques de Toulouse.
Trouvée sur le Net...

Le voyez-vous ici perché, au-dessus de l'horloge ?

 

15 commentaires:

  1. j'aime bien la tour au haut de ce bâtiment..une vue tout autour de l'intérieur....

    je vois que tu as aimé le film Le Prénom aussi...;)

    bonne journée

    ly xxx

    RépondreSupprimer
  2. Il y a un jacquemart à Moulins, ma région natale. J'ignorais l'Histoire que je suis contente d'apprendre aujourd'hui.
    Bises à vous deux.

    RépondreSupprimer
  3. vais demander à notre couple de la tour de l'horloge de lui répondre

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour la légende et très belle journée chez toi. Bises

    RépondreSupprimer
  5. A'yé ça remarche chez moi
    mon fiston par téléphone m'a aidé à me dépatouiller
    bisou bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. bonjour Tanette un beau Jacquemart à Lavaur, merci pour tes explications, j'en profite pour saluer Praline native de la meme region, à Moulins notre Jacquemart a quatre automates, (le papa, la maman et deux filles) bonne journee et de grosses bises

    RépondreSupprimer
  7. C'est une bien jolie histoire et l'automate est très beau !cette cathédrale a une architecture vraiment particulière, j'aime ! bises à vous deux !

    RépondreSupprimer
  8. Superbe, et j'aime bien l'histoire aussi!
    Gros bisous ma belle!

    RépondreSupprimer
  9. Je viens de découvrir par votre reportage le Jacquemart de Lavaur.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Tanette

    Me voici de retour et je te remercie pour tes passages pendant mon absence.
    Une jolie série et commentaires.
    Bonne journée, Bisous.

    RépondreSupprimer
  11. Magnifique, merci pour toutes ces explications. Belle soirée.

    RépondreSupprimer
  12. Joli reportage ,nous avons visités ce site justement pour voir le jacquemart fonctionner :dommage on a loupé le rendez vous .

    RépondreSupprimer