Follow by Email

lundi 29 février 2016

La ferme (pour Lakévio)

Freedenfeld Robin portrait-of-kathy





Me voici assise sous ton portrait, ma chère maman, tu dois te demander pourquoi à cette heure, je suis encore en robe de chambre, ma tasse de thé à la main, la mine renfrognée, au lieu de m’occuper des bêtes comme à l’habitude. C’est qu’en quelques secondes toutes mes espérances sont détruites, mon travail de plusieurs mois, tous mes efforts, réduits à néant.
Après ton décès j’ai constitué un petit troupeau de chèvres angoras qui ont demandé toute mon attention et beaucoup d’investissement de ma part, je comptais présenter celle que j’ai baptisée Blanche Neige au concours des plus beaux animaux de l’élevage français lors du salon de l’agriculture qui vient d’ouvrir ses portes à Paris…
J’avais rendez-vous demain, mais hier justement, le portail de l’enclos est resté ouvert par mégarde et ma favorite (pourquoi  elle ? ), est tombée dans la fosse à purin, j’ai réussi à la sauver certes mais, elle n’est plus du tout présentable et ferait fuir les visiteurs par son odeur pestilentielle… Tu minimiserais l’incident en me disant que tout n’est pas perdu, puisqu’il me reste le troupeau et la laine qu’il me procure, avec laquelle je gagne quelque sous….que la présentation de « blanche-neige » pourra avoir lieu l’an prochain, mais je tenais tellement à ce qu’elle soit primée, c’était pour moi une fierté, comme une récompense personnelle à laquelle je me raccrochais Je comptais agrandir le troupeau et ce label m’aurait bien aidée à promouvoir ma production de laine.
De plus, j’avais envie d’aller à Paris, de m’évader un peu pendant quelques jours, mes amis étaient prêts à prendre en charge le travail de la ferme, je pouvais leur faire confiance, ils viennent quelques fois m’aider et savent parfaitement ce qu’il faut faire…je n'en ai plus le goût, je vais rester ici et essayer de me consoler avec mon petit troupeau et l’affection que je porte à mes protégées qui me le rendent bien par leur bêlement joyeux dès qu’elles me voient arriver…



samedi 27 février 2016

Le Pont-canal du Cacor

Le pont-canal du Cacor est un bel ouvrage de briques réalisé par
 l'architecte montalbanais Pierre Gausserand.
Ce pont-canal permet la 
navigation  au-dessus du Tarn à Moissac
par le canal latéral à la Garonne.
Ses dimensions : longueur totale 356 m et une largeur 8,35 m sur 14 piles














jeudi 25 février 2016

Rocamadour (4)

Une partie de la démonstration faite par un des membres de l'équipe
de voltige de l'armée de l'air





puis par la Patrouille de France










à suivre....

mardi 23 février 2016

Au jardin

Le fond de l'air est vif et le soleil généreux
un tour dans le jardin s'impose


Les amandiers sont en pleines fleurs





et les abeilles ont commencé leur travail



Les fèves


les petits pois

 et l'abricotier sont eux aussi en avance



c'est incroyable de les voir ainsi en ce jeudi 19 février 2016


dimanche 21 février 2016

Réponse à la proposition de Lakévio...




Hollyhock Garden by Julie Gilbert Pollard


L'entrée d'un petit jardin (ou d'une maison..) joliment fleurie.Tellement belle ! Je me prends à rêver.. 
J'aime ces fleurs naturelles qui s'imbriquent les unes dans les autres pour former des bouquets non conventionnels comme le sont ceux des fleuristes. Les fleurs que l'on trouve dans la nature ou dans les jardins, celles qui semblent avoir toujours été là pour nous émerveiller.
Tels les coquelicots que l'on trouve de plus en plus nombreux au bord des fossés ou dans les champs.
 Leurs jupes froissées, plus ou moins écloses n'ont pas cessé d'inspirer les peintres.
 Les marguerites que j'effeuillais quand j'étais petite : un peu, beaucoup, passionnément. 
Les violettes blanches ou sombres, les pâquerettes légèrement ourlées de rose, les jonquilles et les fleurs de pissenlit jaune d'or, toutes annonciatrices des beaux jours.
Les renoncules, aux pétales biens serrés qui les fait ressembler à des pompons ou à des mandalas.
La pivoine, pour moi la reine des fleurs, éphémère certes, mais si belle,
blanche au fin liséré rose, rose au coeur jaune ou rouge vermillon à l'aspect du velours.
Les roses, je les aime aussi, évidemment, mes préférées sont jaunes, mais j'apprécie aussi le rose délicat
de "Pierre de Ronsard" ou celui plus soutenu de "Queen Elisabeth".
Que dire des roses trémières ? De leur port majestueux sur leur longue tige bien droite ?
 Elles semblent s'appliquer à  soutenir et protéger la barrière de bois qui paraît fragile ou les pierres
d'un vieux muret suivant l'endroit  où elles ont poussé.
Comme si leur beauté n'y suffisaient pas, certaines nous enivrent de leur parfum comme
le mimosa,   le lilas, le chèvrefeuille ou le jasmin et bien d'autres encore.
Comment rester insensibles à tous les efforts que vous faites pour nous séduire ?
Merci à vous chères fleurs qui repoussez chaque année en nous rappelant le cycle des saisons et les capacités de Dame Nature.





samedi 20 février 2016

Rocamadour (3)

Suite et fin des photos publiées

J'ai  aimé les damiers colorés de cette montgolfière


La montgolfière-gâteau-anniversaire avec les 30 bougies



la coccinelle








Celle-ci semble être accrochée au clocher....

vendredi 19 février 2016

Hellebore

Hellébore : Une fleur que j'aime tout particulièrement

Jusqu'à maintenant je n'en avais qu'une variété


Il y a deux mois j'en ai acheté deux autres. Celle-ci  vient tout juste de fleurir


J'attends impatiemment la suivante (qui doit être rouge...) mais elle n'a pas encore de bouton.....

jeudi 18 février 2016

Rocamadour (2)

Nous avons eu la chance d'être à Rocamadour, 
 le week-end où le village fêtait le 30è anniversaire des Montgolfiades, 
manifestation au cours de laquelle 30 montgolfières prenaient leur envol
et l'équipe de voltige de l'armée de l'air ainsi que la Patrouille de France 
venaient faire une démonstration. 











 D'autres photos dans mon prochain billet

mardi 16 février 2016

Gris

Mimireliton nous propose de faire un MoodBoard (en 8 photos) de couleur
 différente pendant 12 mois
En Novembre c'était Orange
En décembre : Rouge
Janvier : Blanc
Février : Gris


voici ma participation avec 

à gauche : Les tourterelles posées sur l'arbre en face de mon séjour, un jour de brouillard
                Une sculpture d'un artiste pourtant connu dont j'ai oublié le nom
                 Un rideau, chez moi.
au milieu : l'intérieur de ma voiture
                2 photos du ciel
à droite : A Rocamadour
               L'église abbatiale de Moissac

lundi 15 février 2016

Le jeu de Lakévio

Edward Hopper Four Lane Road



           J’ai travaillé toute ma vie dans cette station essence, au service des clients pour lesquels il faut tout abandonner, même la soupe que je croyais pouvoir manger tranquillement pendant qu’elle était encore fumante. Je suis las de cette vie au service des passants. Certains vous remercient d’un sourire, d’autres ont un air pressé et méprisant. Moi, je m’efforce de les accueillir gentiment et pourtant, j’ai mes soucis moi aussi, mais ils ne doivent surtout pas transparaître.

          Je me suis installé là, avec Berthe, il y a 40 ans quand nous nous sommes mariés. Nous étions heureux dans cette campagne, mon épouse était douce et gentille,  nous nous partagions la tâche, suivant nos disponibilités. Les années ont passé, nous n’avons pas eu d’enfant et Berthe s’est lassée de ce travail et de ce bel endroit. Elle a voulu que nous achetions un poste de télévision. Depuis que cet appareil est entré dans la maison, c’est l’enfer. Berthe y passe les ¾ de son temps, le temps restant, elle crie après moi..

           Madame voudrait habiter la grand ville, faire les boutiques,  jouer la grande dame, assister à des spectacles, au cinéma (le petit écran ne lui suffit plus). Comment voulez-vous que, dans le contexte actuel et compte tenu de mon âge, je trouve un emploi ailleurs….qu’ici. 

           De plus, je ne me vois pas coincé entre deux immeubles à supporter les bruits du voisinage, au moins ici, quand Berthe dort, je suis au calme, et, quand elle ne me voit pas, dans la journée, j’aime à m’asseoir là, sur le côté de la maison en laissant mon esprit vagabonder à sa guise…
Mais, ça y est, le rêve est terminé :
Arthur !..., il y a quelqu’un à la pompe…tu deviens sourd ou quoi ?

samedi 13 février 2016

Rocamadour (46)


"Rocamadour accrochée à une puissante falaise dominant de 150 m. la vallée de l'Alzou
est une cité mariale, haut lieu de pèlerinage depuis le XIIè s. 
Fréquentée depuis le Moyen Age par des pèlerins qui viennent y vénérer la Vierge Noire
et le tombeau de St Amadour cette "citadelle de la Foi" est également un lieu
touristique de premier plan. "

Les sanctuaires


L'orgue 










Une boutique "Bio"


L'explication de la fabrication du Rocamadour : 
"Le petit fromage qui rend Chèvre"


Vue générale du village


Le château