Follow by Email

lundi 8 février 2016

Inspirée .... pour Lakevio

En réponse aux questions que vous m'avez posées dans vos commentaires sur mon billet du 3 février dernier, à propos de "mes chaussettes à doigts" :
Tatiana, René : vous n'en aviez jamais vu..effectivement, elles ne sont pas très courantes...
Tatiana  : Non je ne les ai pas tricotées moi-même, on en trouve sur internet et dans certains magasins spécialisés dans la vente de bas et chaussettes.
Sabi 78, JO-elle : Je les trouve très agréables, très confortables, elles ont été la solution à mon problème d'orteils qui se "griffent" (les chaussettes "normales" accentuent la douleur provoquée)
Praline : Pratiques dans les tongs , en effet.
Claude : Une habitude à prendre, mais je craignais, comme toi, qu'elles soient plus difficiles à enfiler
Man : Sexy, certes pas,...mais dans les chaussures elles ne se voient pas et à mon âge, je recherche le confort...hi hi...
Bricogirl : Jamais essayé ? Ca vaut pourtant la peine...
Colette : Tu peux rire, va....

----------------------------------------------------

The Irritating Gentleman, Berthold Woltze

  
Me voilà enfin dans le train pour  revenir dans ma famille, après un premier trimestre difficile dans mon premier poste d'institutrice dans ce petit village de Lédergues dans l'Aveyron. 
 J'ai eu beaucoup de mal à m'habituer aux rigueurs de l'hiver là-bas.  
Les enfants arrivent le matin, les joues rouges après avoir
fait de longs trajets  souvent dans la neige. Je me lève tôt pour allumer le poêle
afin de tiédir un peu l'atmosphère de la classe où nous allons passer la journée.
Souvent je leur prépare une tasse de lait chaud qu'ils boivent avec plaisir
tout en essayant de réchauffer leurs pauvres mains bleuies par le froid.
 Pour moi qui arrive de la ville où nous avons une maison, que je qualifierai de confortable,
 à côté de l'appartement qui m'a été alloué juste au-dessus de ma classe...
c'est là, un changement de vie, radical.
Mais, j'aime découvrir ce qui se cache derrière chacun de mes élèves, 
constater  les progrès qu'ils font  et, de jour en jour,  je m'attache  à eux.
Je vais en avoir des choses à raconter à mes parents, à mes frères et soeurs.
Eux aussi me diront tout ce qu'ils ont vécu en mon absence.
J'en suis là de mes réflexions quand je sens une présence au-dessus de ma tête, mon sourire se fige et mon coeur se met à battre quand j'entends une voix 
masculine me demander : "Vous habitez chez vos parents ?"

26 commentaires:

  1. ..en espérant que la jeune fille puisse bien se défendre...!

    bonne journée...ly xx

    RépondreSupprimer
  2. Les temps étaient rudes à cette époque,les enfants d'aujourd'hui
    vivent dans la douceur peut être un peu trop à mon goût car ils sont de plus en plus exigeants !
    gros bisous et bonne semaine
    MITOU

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien aimé tes précisions sur les chaussettes ! C'est vrai qu'avec des tongues, ce doit être pratique ! Mais pour aller à la plage ... pas trop sexy.
    Le texte sur cette jeune institutrice m'a rappelé des souvenirs ... Les temps étaient beaucoup plus rude à cette époque, mais la vie était quand même moins stressante !
    Allez bisous et bon début de semaine.

    RépondreSupprimer
  4. merci pour les chaussettes !!...une sympathique jeune institutrice, aie aie aie ! un dragueur, elle va surement le remettre rapidement à sa place ! bonne semaine chere Tanette, bisous

    RépondreSupprimer
  5. Une institutrice comme on aurait aimé en avoir ! J'espère que l'importun ne va pas être trop "lourd".

    RépondreSupprimer
  6. René vient de ma parler de ton interprétation
    Bravo
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. J'adore ton institutrice, tu parles si bien des enfants, du verre de lait.

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup ta description de l'instit de campagne dans le temps !"Je me lève tôt pour allumer le poêle
    afin de tiédir un peu l'atmosphère de la classe où nous allons passer la journée." je l'ai fait !!! et la salle n'était tiède qu'au moment de repartir !!!!
    Belle chute, le suspense reste entier !! bravo ! Bises de nous deux

    RépondreSupprimer
  9. la phrase passe partout qui tue ! Belle chute.

    RépondreSupprimer
  10. Tu veux que je te dise : pour l'instant c'est ton texte que je préfère parce qu'il évoque l'expérience de l'institutrice de campagne comme le racontait mon père.

    http://lakevio.canalblog.com/archives/2009/09/07/14837930.html

    Et puis j'aime bien la fin suspendue aussi.

    RépondreSupprimer
  11. je continue...." et en plus, il m'envoie la fumée de son cigare à la figure! quel gougat!"
    bon lundi Tanette

    RépondreSupprimer
  12. Tu nous tiens en haleine, hihi ! que va-t-il se passer ? fera-t-elle la sourde oreille ?
    Gros bisous à vous deux.

    RépondreSupprimer
  13. La Pauvre !!! Il est quand même un peu vieux et un peu moche pour cette jolie jeune fille le gars... mais où vas-tu chercher toutes ces histoires ??? Incroyable !!! Bravo encore, des bisous :-)

    RépondreSupprimer
  14. Très beau texte qui nous ramène à la dure réalité des jeunes femmes aux siècles passés.
    Bises et douce soirée

    RépondreSupprimer
  15. Il y a peut-etre un livre a suivre .... ??? Ecrire des autres temps, c'est envoyer les lectures au voyage .... Bonne semaine, chere Tanette et bisous. 8)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la la, je voudriais dire "c'est envoyer les lecteurs" au voyage. En tout cas, les voyages sont souvent beaux ...

      Supprimer
  16. Quel casse pied, ce type, on ne peut pas rêver tranquille.

    RépondreSupprimer
  17. ...ces deux petits fils sont les enfants de chacune de mes deux filles....! de bons garçons...;)

    bonne journée

    ly xx

    RépondreSupprimer
  18. c'est rigolo le 3e volet chez tioi après Colette et Pralinette bisous
    bonne journée
    PS les chaussettes a doigts je connais

    RépondreSupprimer
  19. En fait les chaussettes sans doigts sont des moufles à pieds, donc on pourrait que celles qui ont des doigts ce sont des gants de pieds.
    J'aime beaucoup ton texte et l'illustration est très belle.
    Bises

    RépondreSupprimer
  20. c'est vrai en fait cette phrase existe peut être depuis longtemps !

    RépondreSupprimer
  21. Une bien jolie histoire que tu nous contes là. belle soirée

    RépondreSupprimer
  22. ....la pêche au diamants...c'est payant..$$$ ;)

    bonne journée

    ly xxx

    RépondreSupprimer
  23. Toi aussi tu as fais TA version de cette toile . Beau travail Tanette !

    RépondreSupprimer