Follow by Email

lundi 11 septembre 2017

Pour Lakévio

mmmm

Belinda Del Pesco (1)





Longtemps je me suis couchée de bonne heure
j’aimais me coucher « comme les poules »
 quand je voyais encore un peu de lumière du jour filtrer à travers les persiennes. 
J’aimais ce moment privilégié  au cours duquel je me retrouvais face à moi-même,
 pendant lequel je pouvais réfléchir, revivre la journée passée  ou refaire le fil de ma vie
 jusqu’au moment où le sommeil m’emmènerait vers d’autres lieux improbables.
 Comme je n’ai pas l’esprit d’à-propos, 
c’est là que me venaient, souvent,
 les réponses ou les attitudes que j’aurais dû avoir en certaines circonstances.
 Je me sermonnais alors ou me félicitais selon que j’appréciais ou pas mes comportements.  J’essayerai de faire mieux la prochaine fois…
 mais, immanquablement la fois suivante, à quelques exceptions près, ce n’était pas mieux.
Au fil des années, mon sommeil est devenu plus difficile
 alors j’ai pris l’habitude de me coucher plus tard
 pour tenter d’éviter les réveils nocturnes
 mais je regrette ce temps qui n’était rien qu’à moi et qui reste  dans mon souvenir.
A quoi bon regretter... la vie n’est faite que de changement. 
Ma mère me répétait souvent :
 « Le passé est passé, tu n’y peux plus rien, 
il ne doit servir que de référence pour les expériences à venir.
 On fait ce que l’on peut suivant les acquis du moment, en pleine conscience,
 les expériences nous font évoluer et, même si l’on voit les choses de façon différente,
 il n’y a pas de place pour les regrets. »  
Peut-être avait-elle un peu raison….

12 commentaires:

  1. bonjour chere Tanette, ta mère a tout à fait raison, regretter ne fait pas avancer ! bonne semaine et grosses bises

    RépondreSupprimer
  2. Oui, comme le dit l'ami René, ta mère avait raison ! Le passé est passé, inutile d'y revenir dessus. Tiens, je vais essayer de ruminer cela, et de penser à l'avenir avec le sourire ! Bisous Tanette.

    RépondreSupprimer
  3. Au fil des années les habitudes changent je ne me couche jamais très tard,je me lève toujours très tôt et je ne dors jamais très bien ! lol Par contre si je suis réveillée je me lève !
    gros bisous et bonne semaine
    MITOU

    RépondreSupprimer
  4. Je fus longtemps une couche très tard et je dormais comme un bébé. Ce n'est plus la cas maintenant. Que je me couche tôt ou tard, mes nuits sont ponctuées de réveils suite auxquels je me rendors ou pas. Réveillée depuis 4 heures ce matin, levée à 6. Grrr !
    Très jolie ta première photo du soleil !

    RépondreSupprimer
  5. C'est une vraie réflexion philosophique que ton texte. Le sommeil change avec le temps.

    RépondreSupprimer
  6. Ta mère avait raison !
    Pleurer sur le lait renversé ne l'a jamais fait remonter dans la casserole.
    Tu rêvasses toi aussi avant de t'endormir, c'est super pour bien dormir.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Tanette, oui je crois que ta maman avait raison les regrets ne font pas avancer mais nos expériences passés font ce que nous sommes maintenant.
    Bon début de semaine à tous les deux et plein de bisous
    chatou

    RépondreSupprimer
  8. Bien sûr que le passé est le passé ! Rien ne sert de regretter. Qui donc a dit qu'il vaut mieux avoir des remords que des regrets ?

    RépondreSupprimer
  9. C'est professionnel déjà, bravo!

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Tanette, je salue ton imagination fertile . Un bel amour des mots pour illustrer ce joli pastel . Un peu comme ajouter un texte sur de la musique. J'aime l'idée que ce personnage puisse, le soir venu sur son lit réfléchir, revivre la journée passée et , ainsi , en se disant que le passé c'est le passé pouvoir refaire le fil de sa vie. Touchant.

    RépondreSupprimer
  11. Une bonne philosophie que de regarder le passé uniquement pour apprendre de ses erreurs.
    Les temps changent en effet et l'endormissement ou le temps de sommeil commencent à poser problème...
    Merci, Tanette, de ce texte qui donne à penser.

    RépondreSupprimer
  12. La nuit porte conseil n'est pas toujours un bon adage ; se ronger les sens, est-ce que cela aide ? J'ai la chance de dormir (et m’endormir) comme un bébé... depuis que mon instinct de vie a compris et m'a rappelé qu'on n'avait qu'une seule existence...

    RépondreSupprimer