Follow by Email

mercredi 13 avril 2016

Teruel

"Les Amants de Teruel sont deux personnages légendaires, Juan de Marcilla et Isabel de Segura, morts en 1217
  Diego et Isabel s'aiment, mais le père de la jeune fille préfère un jeune homme de meilleure famille nommé Azagra. Diego part pour la guerre amasser honneur et fortune, et revient au bout de cinq ans, délai qui lui a été accordé. À son retour, il va chez son amante qui vient d'épouser Azagra, il lui demande un baiser qu'elle refuse et meurt de chagrin. Isabel entre à l'église pendant les funérailles, donne un dernier baiser au cadavre de Diego et expire dans cette suprême étreinte.
Les corps momifiés des deux amants ont été exhumés en 1555.
  Leur tombe était située dans le cloître de l'église San Pedro à Téruel
 avant la construction d'un mausolée par le sculpteur Juan de Ávalos 
L'histoire a inspiré de nombreux artistes espagnols, poètes dramaturges et musiciens." Wikipédia

 Ici, les Amants devant le Mausoleo qui leur a été consacré à TERUEL




TERUEL : Place San Juan 

TERUEL : vu depuis le haut de la Tour San Salvador



Mosaïque représentant Teruel


TERUEL : sous un coin de ciel bleu, c'est mieux, non ?



12 commentaires:

  1. ..coup de cœur pour ces amants...j'ai vu aussi des amants momifiés à la fin du film ...Pompéi....triste et romantique à la fois..!

    ly xx

    RépondreSupprimer
  2. triste histoire de deux amants, tres belle statue souvenir ! et agreable reportage sur Teruel, tres belle la place, superbe le batiment avec deux tours et magnifique mosaique ! merci chère Tanette, bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
  3. Les histoire d'amour finissent mal en général comme le dit la chanson.

    RépondreSupprimer
  4. Mourir d'amour, on trouve des amants terribles dans le monde entier.

    RépondreSupprimer
  5. Mourir d'aimer... je me demande si ça existe encore...
    Bises à vous deux.

    RépondreSupprimer
  6. merci pour ce reportage ! je ne connaissais pas ces amants sublimes

    RépondreSupprimer
  7. Belles photos, surtout celle des amants. Belle histoire, triste histoire. Dans la vie ordinaire, les choses se sont souvent passées autrement : À son retour, en trouvant sa belle mariée, l'amoureux malheureux a souvent assassiné le mari !

    RépondreSupprimer
  8. Très belle et triste histoire et quelle ville ! Je connaissais le nom... Ah oui, la Guerre d'Espagne !...

    RépondreSupprimer
  9. Bien ton reportage.
    Bonne fin de semaine.
    Yvon.

    RépondreSupprimer
  10. ...j'aime la photo prise au-dessus des toits...!

    j'ai fait 3 bon achats...un petit manteau mi-saison....avec un bon rabais...un foulard...dont le prix était réduit du 2/3..et un chandail noir avec encolure en V..;)

    bonne journée

    ly xx

    RépondreSupprimer
  11. j'ai beaucoup aimé Teruel, pour les amants c'est un peu du déjà vu ( l'histoire) merci pour ces belles photos espagnoles
    bises et à bientôt?
    nicole81

    RépondreSupprimer