Follow by Email

lundi 25 avril 2016

La plage au clair de lune



La nuit, la lune, la mer, la plage... Etes-vous romantiques ?...

Naomi Tydeman RI



Elle avait rangé la vaisselle.
 Les enfants s’étaient endormis avant qu’elle ait fini de leur lire la petite histoire comme elle s’appliquait à le faire chaque soir.
 Elle allait enfin pouvoir profiter de SON moment à elle. 
Elle quitta la chambre sur la pointe des pieds et marcha lentement jusqu’à la plage.
 C’était soir de pleine lune. La lune se reflétait sur l’eau faisant naître des milliers de petites étoiles sur la crête des vagues. Hélène se souvint du temps où elle venait là avec son amoureux, il lui murmurait des mots tendres. Elle pensait alors que ce temps béni durerait toute la vie,
 elle était loin de s’imaginer combien la vie de femme de marin pouvait être difficile….
 Elle était souvent seule et devait assurer la vie au foyer. 
Elle ne savait jamais quand son mari rentrerait, chaque coup de vent la mettait en alerte…
 reviendra t’il ce soir, dans une semaine, peut-être jamais…? A cette idée ses yeux se remplirent de larmes ..mais, non, il reviendrait, elle le savait,
 il la reprendrait dans ses bras et la magie du début de leur rencontre opérerait à nouveau…
 D’ailleurs, cette petite lumière…là-bas….annoncerait-elle son retour ? 
Oh, si son cœur qui s’était mis à battre très fort, pouvait avoir vu vrai !


21 commentaires:

  1. Ton texte est beau mais il me serre la gorge. Femme de marin, la vie est dure. Je pense au texte de Victor Hugo "les pauvres gens".
    Gros bisous à vous deux.

    RépondreSupprimer
  2. L'attente des femmes de marin m'a toujours serré la gorge à moi aussi. j'ai trop lu de récits. C'est très beau et émouvant.

    RépondreSupprimer
  3. Espoir et désespoir, arrivées et départs, joies et larmes, un esprit sans cesse inquiet .......la vie d'une femme de marin est aussi dure que celle du marin ! gros bisous de nous deux

    RépondreSupprimer
  4. je suis fille de marin, je ne me suis jamais vraiment posée la question de l'attente que pouvait avoir ma mère juste la sensation de manque

    RépondreSupprimer
  5. Et dire que mon fils veut être marin...

    RépondreSupprimer
  6. Coucou chere Tanette -- J'espere bien que tu songe a publier tes ecritures dans un bouquin. Tu es l'as d'ordi et les utiles sont sous tes doigts, meme sur la Toile, chez Amazon KDP ou les autres. Tes mots parlent !! Merci pou tes articles sur la Saragossa -- des beaux temps et des tres belles photos !! Bonne semaine et bisous. 8)

    RépondreSupprimer
  7. Bel hommage... Je te souhaite une bonne semaine Tanette (sous la grisaille ici en Belgique).

    RépondreSupprimer
  8. La pauvre !
    Attendre comme ça, dans l'incertitude, c'est pas une vie.

    RépondreSupprimer
  9. Très touchant.
    Bonne semaine.
    Yvon.

    RépondreSupprimer
  10. Ton blog serait-il aussi une occasion d'écriture ?
    ou bien des extraits de tes lectures ?

    RépondreSupprimer
  11. J'ai d'abord cru que c'était une de tes photos ....☺ l' histoire est bonne aussi.....

    Bonne journée. Ly xx

    RépondreSupprimer
  12. joli et triste à la fois, bravo si ce texte est de toi, j'aime, bises pour une douce journée

    RépondreSupprimer
  13. merveilleux ton texte, on souhaite tous que la petite lumière annonce le retour du marin, bonne journée, grosses bises

    RépondreSupprimer
  14. Un joli clair de lune,mais oui le marin reviendra . . . . joli paragraphe d'une histoire inachevée
    bisous et belle journée

    RépondreSupprimer
  15. Oh, la vie de femme de marin, ça me connait ! Je l'ai vécue 10 ans, quand mon mari était sous-marinier ... C'était dans les années 70, quand la Minerve et l'Euridice ont disparu ... Quelle angoisse, tu peux pas savoir. Nous étions jeunes (25 ans) et pleins de nos amis ne sont jamais revenus. Nous étions à Toulon ...
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  16. Très touchant ce texte avec cette jolie photo.
    Bises

    RépondreSupprimer
  17. Oh oui Tanette je suis une romantique. Très beau texte mais bien triste.. c'était la vie des femmes de marins. Une belle photo.
    belle journée à tous les deux et plein de bisous
    chatou

    RépondreSupprimer
  18. Quelle triste vie que celle de la femme de marin ! Une attente dans l'inquiétude (comme la femme du soldat mais on s'y attend moins au drame quand on est femme du bord de l'eau...)

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour.
    Photo ou tableau ?
    Très très beau en tout cas.
    Bonne journée à vous.

    RépondreSupprimer