Follow by Email

dimanche 6 octobre 2013

Instruments de musique (expo)




Harpe-luth Kora (XXè s. Sénégal)

Bois, peau de vache, tissu de coton, nylon, laiton. (Prêt de Karamoko Sanogo)

La grande Kora du Sénégal comporte vingt-et-une cordes organisées en deux rangées parallèles.
Elle appartient  la famille des harpes, tout en possédant également l'une des caractéristiques du luth : 
le manche droit.
La Kora incarne le pouvoir de la parole, elle est considérée comme l'instrument par excellence 
des conteurs et des griots.



Cabreta - Cabrette d'Auvergne (à gauche)

Année 1980. Fabriquée par Claude Romero, atelier de facture instrumentale du COMDT, tête sculptée par Jacques Grandchamp.
Bois, cuir, ivoirine (bagues) étoffe (velours avec franges), métal.
Soufflet, bois, cuir, clous de métal

De la famille des cornemuses à anche double, la poche de cette cabrette se gonfle à l'aide d'un soufflet.
La partie sur laquelle joue le musicien est appelée le pied et comporte deux tuyaux dont la partie supérieure s'encastre dans une même pièce appelée boîte ou tête : un tuyau mélodique et un petit tuyau bourdon destiné à produire un son continu.
Une étoffe recouvre sa poche confectionnée dans une peau de chèvre ce qui lui vaut son nom.
(La cabreta est la petite chèvre en occitan)


Bodega - Cornemuse du Haut-Languedoc (à droite)

Fabriquée aussi par Claude Roméro d'après le modèle ayant appartenu à Jules Costes (1875-1960) de Garrevaques (Tarn) dit le Cocut (le coucou)
Bois (buis), cuir, roseau.

Cornemuse comprenant plusieurs tuyaux fixés à la poche par l'intermédiaire de souches en bois : un tuyau d'insufflation, un tuyau mélodique à anche double percé de huit trous de jeu et de deux trous d'accord, un long tuyau bourdon de perce cylindrique et à anche simple produisant un son grave et se positionnant sur l'épaule.
Son sac volumineux confectionné dans une peau de chèvre entière fait de la bodega la cornemuse la plus grande sur le sol français.


Vielle à roue 


1894. Pimpard. Jenzat (Allier)
Bois, ivoire, boyaux, métal

La vielle comporte une roue qui, lorsqu'elle est actionnée par une manivelle, fait sonner plusieurs cordes en même temps.
Ces cordes ont des fonctions différentes : les chanterelles jouent la mélodie alors que deux à quatre cordes appelées bourdon l'accompagnent par une note continue.
Ce modèle présente un corps en forme de luth.


Réplique d'une cithare antique.

1992. Fabriquée par Jean-Claude Condi, luthier.
Bois, cuir, bronze, boyaux de mouton.
Prêt de l'ensemble Kérylos.

Grand instrument réservé dans l'Antiquité aux musiciens professionnels,  cette cithare a été réalisée d'après les modèles peints dans les années 490-480 avant notre ère par le peintre de nombreux vases grecs dit "peintre de Berlin".


Ces instruments étaient exposés le mois dernier dans le musée St Raymond à Toulouse (photo ci-dessous)
Je ne connais rien aux caractéristiques techniques ni à la façon de jouer de ces instruments mais j'ai aimé les observer et apprécié la beauté de leur forme et de leurs détails.


20 commentaires:

  1. tiens je ne le connaissais pas ce musée
    toujours fascinée par les instruments de musique et bravo pour la façon dont tu les a mis en valeur

    RépondreSupprimer
  2. ...de vrais beaux instruments....j'aime bien le profile de la cithare antique.....

    le tire du livre que jMai choisi: Un matin je suis partie... par Alice Steinbach. Voyages d'une femme indépendante...

    c'est aussi dans un voyage inoubliable à la redécouverte de soi....

    j'ai qq pages de lues et je suis déjà accroc à cette biographie....l'héroïne est journaliste à Baltimore...

    bon dimanche...

    ly xx

    RépondreSupprimer
  3. Je suis comme toi à ne pas connaître les caractéristiques techniques mais à admirer ces instruments dont la forme n'est sans doute pas un hasard.
    Par contre, c'est désolant d'avoir à utiliser de l'ivoire, je croyais que c'était maintenant interdit.
    Bon dimanche à vous deux, je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. bon dimanche...magnifiques ces vieux instruments, en particulier la vielle de mon pays, et la kora du Senegal, merci de les mettre à l'honneur ! bisous

    RépondreSupprimer
  5. Mas du tout musicienne mais j'admire les intruments.

    RépondreSupprimer
  6. La première harpe donne le ton.
    IMPRESSIONNANT.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  7. Superbes tous ces instruments traditionnels, une belle découverte!
    Gros bisous Tanette!

    RépondreSupprimer
  8. quelle facture ! ils sont magnifiques par contre ils devaient être lourds

    RépondreSupprimer
  9. Assez spectaculaire merci ! Ces instruments m'étaient totalement inconnus.

    De retour de France, je vais visiter les blogues plus souvent maintenant... :-)))

    RépondreSupprimer
  10. ...j'aime beaucoup les fenêtres de style roman sur la dernière photo...!

    je t'encourage à lire ce livre si le thème te plaît...je suis toujours accroc...;)

    bonne journée..

    ly xx

    RépondreSupprimer
  11. un peu de musique dès le matin super
    bisous bon lundi

    RépondreSupprimer
  12. On fabrique encore des koras au Sénégal, mais la plupart sont faites avec des calebasses.

    RépondreSupprimer
  13. mon cousin accordéoniste à un joueur de cabrette dans son groupe

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour toutes ces decouvertes et infos tres interressantes !

    RépondreSupprimer
  15. quelle belle mise en valeur de tous ces instruments que je ne connais guère!
    merci..

    RépondreSupprimer
  16. Génial ! nous on profitons de la découvert de ces instruments sans nous déplacer..merci à toi.
    Je te souhaite une belle fin de journée sous le soleil.......

    RépondreSupprimer
  17. ils sont extraordinaires et magnifiques à la fois !

    RépondreSupprimer
  18. C'est une belle découverte tous ces instruments !
    Très bonne soirée,
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  19. J'ai un faible pour la cabrette : je suis d'origine auvergnate....
    Beau reportage. Merci.
    Evelyne

    RépondreSupprimer
  20. Ce sont braiment des oeuvres d'art c'est vraiment bien travaillé
    (J'ai eu un virus et pas mal de chose on sauté reinscrits toi peut etre
    Gros bisous Tanette

    RépondreSupprimer