Follow by Email

lundi 6 juin 2016

La petite fille aux fleurs chez Lakévio

La petite fille aux fleurs


Palmer Pauline - Girl with flowers
Pauline Palmer


Mamie, sais-tu qui est cette petite fille sur le tableau que je viens de trouver dans le grenier ?
 Je ne saurais pas te dire son nom mais je sais qu’elle a habité dans cette maison pendant quelques temps. J’ai entendu cette histoire de la bouche de mon père…
 Pendant la guerre, mon grand-père Justin a hébergé dans le grenier
 un jeune juif avec son épouse et leur fillette. 
Mon grand-père ne supportait pas l’idée qu’ils puissent être arrêtés et,
 malgré tous les risques que cela comportait, il leur avait aménagé un petit logement dans le grenier,
 logement rudimentaire certes, mais qui permettait à ces pauvres gens d’être en sécurité 
à condition de ne pas éveiller les curiosités dans le voisinage.
 Ils ne sortaient de leur cachette, qu'à la nuit tombée,
 ils s’accordaient alors, une ou deux heures dans le jardin abrité par de grands arbres.
 Les journées devaient être longues dans leur cachette. 
Pour passer  le temps,  le père qui savait peindre, demandait à sa fille de poser pour lui,
 elle obéissait de bon cœur, contente de  lui faire plaisir.
 Ils profitaient tous trois de ce moment privilégié qui leur faisait oublier, pour un temps, leur triste condition. La mère lâchait son livre ou son ouvrage et les regardait tendrement en espérant la fin de la guerre qui les verrait réunis dans d’autres lieux, enfin libérés de la peur constante qui les tenaillait.
La guerre terminée ils se sont installés dans le nord de la France.
De temps en temps, ils venaient rendre visite à Justin envers lequel ils gardaient une
grande reconnaissance. 
Voilà  quelques années que nous n'avons plus eu de leurs nouvelles
Je cultive toujours des dahlias dans le jardin en pensant à cette petite fille, elle est si jolie sur ce tableau.

13 commentaires:

  1. Jolie version Tanette ! moins gore que la mienne c'est le moins que l'on puisse dire, hihi !
    Bisous à vous deux.

    RépondreSupprimer
  2. Une version qui change ! Cette enfant a bénéficié d'un destin plus heureux que les événements ne le laissaient supposer. Belle histoire.

    RépondreSupprimer
  3. quelle belle histoire tu nous racontes ! et j'aime beaucoup ce tableau plein de tendresse !

    RépondreSupprimer
  4. Tendre histoire qui transforme un temps de répression en moment de douceur malgré tout, ta version me plait !

    RépondreSupprimer
  5. Que voilà une belle histoire en effet, et superbement écrite. Mes félicitations.

    RépondreSupprimer
  6. très belle histoire , dommage qu'elle soit fini par manque de nouvelles

    RépondreSupprimer
  7. Quelle belle histoire! Mais j'ai du mal à concevoir que les liens de cet ordre puissent être rompus...

    RépondreSupprimer
  8. magnifique ton histoire, quelle belle narration, sans doute des histoires comme ça qui finissent bien, ne furent pas rares! bravo Tanette, bonne et heureuse journée, bisous

    RépondreSupprimer
  9. Une belle histoire comme il y en a eu beaucoup pendant cette guerre .
    Le tableau est magnifique
    Bisous et belle journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  10. j'aime beaucoup ton histoire en écho avec certaines histoires de l'Histoire.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Tanette, tu revisites à travers la petite fille de cette toile, des instants douloureux de notre histoire ..c'est touchant de réalisme et un bonheur à lire aussi.

    RépondreSupprimer
  12. Un tableau tout en lumière et fraîcheur. J'aime beaucoup...Jolie histoire...

    RépondreSupprimer