Follow by Email

jeudi 4 décembre 2014

Le parachutiste de Ste Mère l'Eglise (50)

"Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, les parachutistes américains sautent sur le Cotentin (opérations Albany et Boston) pour créer une tête de pont aéroportée à l'arrière d'Utah Beach, une des deux plages américaines du débarquement pour faciliter la sortie des troupes qui vont y arriver à l'aube. En effet les nombreux marais et terrains volontairement inondés à l'arrière de la côte ainsi que le peu d'accès routier sont très favorables à la défense allemande et risquent d'empêcher la progression américaine sur la terre ferme. L'unité de John Steele doit sauter aux abords de Sainte-Mère-Église et prendre le bourg normand.
Mais le pilote du C-47 qui transporte une quinzaine de parachutistes, dont Steele, vole trop haut, de peur de la DCA. Les hommes sont donc mal largués et sont parachutés aux alentours de 4 h 00 du matin sur le village même. Lors de sa descente, John Steele est atteint au pied par une balle ou un éclat métallique. Il ne peut plus contrôler son parachute et atterrit finalement sur le clocher de l'église. Il se balance et tente de se libérer de son parachute tandis que sur la place, tout autour de l'église, les combats font rage. Il essaye de se décrocher à l'aide de son couteau mais malheureusement celui-ci tombe. Il prend alors la décision de faire le mort afin d'éviter de servir de cible à l'ennemi. Après plus de deux heures, un soldat allemand du nom de Rudolf May vint le décrocher. John Steele fut soigné et fait prisonnier. Il s'évade trois jours après, s'enfuyant par une fenêtre et rejoint les lignes alliées. Il est alors transféré vers un hôpital en Angleterre."



De nos jours on peut voir un parachutiste accroché à l'endroit même où est tombé
John Steele, en haut du clocher de l'église,  à Sainte Mère l'Eglise (50)

24 commentaires:

  1. et on le laisse accroché en paressant au soleil ? (sourire)

    RépondreSupprimer
  2. En réalité, c'est John Steed qui s'est retrouvé accroché au clocher, en mission pour "Mère-Grand". Par la suite, il sera le héros d'un célèbre feuilleton télévisé britannique.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, je me souviens de cette histoire et il me semble avoir vu un film. J'apprends grâce à ton billet qu'il y a encore l'allégorie de ce parachutiste sur l'église. Bonne journée Tanette

    RépondreSupprimer
  4. Je connais bien l'histoire de John Steel et j' ai déjà vu le mannequin accroché au clocher de l'Eglise de Sainte Mère le représentant dans cette fâcheuse posture.
    Il avait participé à la télé à un débat des dossiers de l'écran.
    L'acteur qui incarne son rôle dans Le Jour le plus Long était Red Buttons.
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
  5. Tanette bonjour je repasse dans un petit moment gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Celui-ci a eu doublement de la chance. Tant d'autres sont morts ce jour-là avant d'avoir touché terre. J'ai vu le mannequin à Sainte-Mère l'Eglise. C'est émouvant..

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cette page d'Histoire. John Steele au eu de la chance, si l'on peut dire ! il s'en est sorti....
    Jolie photo
    Gros bisous à vous deux.

    RépondreSupprimer
  8. oui, il avait la vie chevillée au corps !

    RépondreSupprimer
  9. bonjour, quelle histoire, dire qu'il est resté accroché des heures là haut, le pauvre! je te souhaite une bonne journée bisous

    RépondreSupprimer
  10. Une position particulièrement inconfortable mais la vie sauve ! bises

    RépondreSupprimer
  11. émouvante et spectaculaire victoire sur l'horreur de la guerre mais tant d'autres vies à jamais disparues sans une trace.

    RépondreSupprimer
  12. ..voilà une belle page d'histoire...tout s'est bien passé pour lui....mais il a dû avoir une grande peur..!

    bonne journée

    ly xx

    RépondreSupprimer
  13. spectaculaire épisode du débarquement ! faire le mort accroché à un clocher, il faut le faire, chapeau John Steele ! merci pour ce rappel chere Tanette, bonne fin de semaine et grosses bises

    RépondreSupprimer
  14. Episode mémorable du débarquement

    RépondreSupprimer
  15. Ah, Sainte Mère l'Eglise, nous y étions en Mars 2013. Bien beau village, célèbre pour son parachutiste américain ! Nous allions chez nos amis blogueurs les Dgimis et nous avons joué les prolongations chez eux car nous avons été bloqués avec notre camping-car chez eux pour cause de neige !!! Bises.

    RépondreSupprimer
  16. Quelle magnifique église. Nous avons failli y aller, je ne sais plus maintenant pourquoi nous avions renoncé.

    En passant, juste pour être fatiguant, il faut dire « Sainte-Mère-Église ». Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. Voir, entre autres :

    http://www.saintemereeglise.fr

    :-)

    RépondreSupprimer
  17. Elle est très belle cette église et attire les regards avec la statue du parachutiste qui en vrai a dû passer de très mauvais moments .
    Bises

    RépondreSupprimer
  18. ...je me demande si le parachutiste s'est remis de ses émotions dans le paradis...;)

    non je n'aime pas trop les grande roues . Quand j'étais ado, un jour j'étais dans une grande roue dans mon village...le moteur a sauté...le feu a pris....et la grande roue s'est mise a tourner en sens inverse....et tous les bancs passaient au-dessus du feu...a second tour en arrivant vers le bas j'ai sauté....seule ma jupe fut déchirée....mais depuis ce temps, je laisse les jeux forains aux autres..;)

    bon samedi..

    ly xx

    RépondreSupprimer
  19. Etonnante et émouvante histoire Bon Week end

    RépondreSupprimer
  20. Une belle épopée de guerre qui finit bien !
    Bisous ma grande et doux dimanche.

    RépondreSupprimer
  21. Un bel hommage.
    Bonne soirée.
    Yvon.

    RépondreSupprimer
  22. Une image et un fait réel de notre histoire :

    RépondreSupprimer
  23. Très belle histoire bien connue car illustrée dans le film "Le jour le plus long"....
    Une petite rectification dans ton titre; le nom de ce village est Sainte Mère Eglise ( sans le l'.... erreur de beaucoup de personnes font - sauf les normands !!!)
    As-tu visité l'éco-musée de ce village ?

    RépondreSupprimer