Follow by Email

mardi 3 décembre 2013

Grande fille aînée


Aujourd’hui pas de photos mais des mots et des maux…
Après un très grave accident de la route, il va y avoir 8 ans , GFA, … ….n’avait plus (entre autres séquelles) de sensibilité dans le pied droit qui, petit à petit, vrillait au point de la faire marcher seulement sur la tranche du pied….
Depuis un an une escarre s’était formée au talon, …chaussures orthopédiques….traitements de toute sorte…béquilles…fauteuil roulant….intolérance aux antibiotiques…infections à répétition….deux opérations assez lourdes programmées….mais voilà que ce 25 novembre au soir…40°,1 …urgences…IRM décelant une ostéite .....un streptocoque …un chapelet d’abcès qui couvrent la plante du pied, le pied et la jambe très gonflés….une intervention chirurgicale s’imposait de toute urgence….mais la seule solution pour éviter une septicémie était..... l’amputation….
Le choc, le coup au cœur….non ce n’est pas possible…
Ce vendredi à 13 h GFA était transférée à Toulouse............ le temps d’organiser, de préparer le bloc et on l’emmenait…à 19 h 30, le chirurgien lui-même nous téléphonait pour dire que tout s’était très bien passé….que nous n’avions aucun regret à avoir, le pied était très infecté….
Quand nous sommes allés la voir, le lendemain, elle n’avait plus de fièvre et plus aucune douleur.
 Certes c’est un choc énorme pour elle comme pour nous ............mais c’était la seule solution  pour....... vivre .....puis pour retrouver une autonomie, pour pouvoir enfin marcher à nouveau seule avec une prothèse mais.. sans canne ni fauteuil….
A 43 ans , tout est encore possible, n’est-ce pas ?

29 commentaires:

  1. Oui, tout est encore possible et je suis certaine que ça le sera ! Bon courage à elle, il lui en faudra .......................bon courage à vous, il vous en a fallu et il vous en faudra ......Très gros bisous à vous deux !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, tout est encore possible...Bon courage à vous trois, je vous embrasse, la vie n'est vraiment pas un long fleuve tranquille...heure-bleue

    RépondreSupprimer
  3. oh ! non ! de tout coeur avec vous et elle - et admiration déjà pour e courage qu'il va lui falloir pour la rééducation
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  4. Un sacré coup dur, un moment très difficile à passer. Mais oui, bien sûr, 43 ans, c'est tellement jeune, on a encore tant de ressources en soi...
    Je vous envoie plein de courage et d'énergie positive, il ne faut garder que le meilleur, vivre autonome et sans douleur à présent.

    RépondreSupprimer
  5. OUI MILLE FOIS OUI TOUT EST POSSIBLE ! Mon grand-père s'est fait amputé d'une jambe (mi-cuisse) à 65 ans, il y a 36 ans. Il a pu reconduire, rejouer et gagner ses concours de pétanque, jardiner, marcher avec nous, il a eu une vraie vie sans handicap pendant encore 15 ans. Après l'âge est venu diminuer ses activités, mais pas sa blessure !

    Alors oui et mille fois oui, tout est possible.

    Le plus important, être bien rééduquée. Quitte à venir à Garches quelques semaines. Prendre les bonnes habitudes, avoir le bon matériel. Et ne pas hésiter à dire que "ça" ne va pas. Savoir qu'il existera des douleurs fantômes, mais qu'elles sont gérables aujourd'hui (ce qui n'était pas forcément le cas il y a 30 ans).

    Oui, tout est possible !!!

    RépondreSupprimer
  6. Les médecins, après consultation, n'ont vu que cette solution car il n'y avait que cette solution... Bien sûr, il faut "digérer"... mais vous avez déjà tellement souffert, tous... Cet acte chirurgical va enfin signer la fin de vos peurs, vos angoisses, vos douleurs, les vôtres et surtout celles de Valérie ; et de vos autres enfants. Vous avez été exemplaires dans ce parcours si sombre. Je vous embrasse bien affectueusement.

    RépondreSupprimer
  7. Oui bien-sûr que tout est possible, même si le chemin n'est pas toujours facile...
    Je suis de tout cœur avec vous et vous envoie plein de courage pour surmonter cette épreuve.

    RépondreSupprimer
  8. je ne trouve plus de mots à ajouter à tout ce qu'on peut dire devant cette longue et terrible épreuve ,seulement que la vie qui triomphe enfin vous soit délivrance et consolation et bonheur quand même pour toute la famille.
    de tout cœur avec vous

    RépondreSupprimer
  9. Oui bien sûr que tout est possible ! Même si c'est long, il faut être patient et tout ira bien ! Bon courage à elle et à vous aussi.
    Bises et à bientôt pour d'autres nouvelles

    RépondreSupprimer
  10. tu as raison, tout est encore possible à 43ans, que de soucis, que de peines, nous lui souhaitons un bon retablissement, apres cette dure épreuve, la réeducation sera sans doute longue, mais c'est possible, il faut y croire, courage chere Tanette, courage à vous deux, courage à elle ... bisous

    RépondreSupprimer
  11. Je suis si... désolée!!! Il va lui falloir du courage et du soutien (je sais qu'elle en a) mais je suis certaine quelle va surmonter vaillamment cette nouvelle épreuve (et vous aussi). Ce nouveau "pied"/prothèse marquera sans aucun le renouveau! Je vous embrasse très fort tous les trois! Gilles se joint à moi.

    RépondreSupprimer
  12. dis donc quelle nouvelle pas étonnant que vous soyez tous choques
    maais si pour elle cest une delivrance et que maintenant la medecine fait des choses formidables un dur moment a passer surement mais le temps aidant arrange bien des choses
    je vois que tu est très perspicace en effet je me crois au printemps boudiiiiiiou
    bisous courage

    RépondreSupprimer
  13. Mais que dire qui pourrait vous soulager tous les 2, les mots sont si vains...oui tout est encore possible et je vous souhaite des tonnes de courage.

    RépondreSupprimer
  14. tu me connais, je viens de lire ton écrit est une fois de plus je vais dire que dans toute chose négative il y a du positif, ta fille va pouvoir remarcher, avec une prothèse le principal elle est vivante, souviens toi en juin, j'ai failli perdre ma petite belle fille, après le fauteuil roulant désormais la cane elle boite mais vivante, la rééducation sera longue du courage il lui faudra si il lui manque parfois de courage dit lui de regarder les olympiades handicapes
    bises tout doux

    RépondreSupprimer
  15. Toutes mes pensées en ces si difficiles moments? Ce n'est pas très constructif mais c'est sincère
    Souris31

    RépondreSupprimer
  16. Oh Tanette... qu'ajouter encore?
    Vous avez déjà eu tant de courage, tant de détermination... et en même tant tant d'amour pour votre fille!
    Il vous faudra encore du courage et à elle aussi, sur le chemin de la reconstruction... mais vous l'aurez...au jour le jour
    De tout coeur avec vous...

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir Tanette, c'est difficile ce que je viens de lire et cependant je reste persuadée que tout est toujours possible à tout âge mais à 43 ans c'est plus que certain. Il lui faudra du courage pour se remettre physiquement dans un premier temps et ensuite elle adaptera sa vie en fonction et tout cela prendra du temps mais pourra peut-être aller plus vite que tu ne le crois aussi. Tu as l'air de positiver quand même et tu as raison. Le plus dur est passé, vous avez dû avoir très peur. Je suis de tout coeur avec toi et avec elle évidemment. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  18. Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Tanette , Oui...tout est toujours possible et j'imagine qu'il lui a fallu un courage énorme pour affronter celà . L'amour que tu as pour ta fille est un soutien immense et ton billet me touche beaucoup ...je ne sais en fait que dire ...je lui souhaite un bon rétablissement et je suis admiratif de son courage . Belle journée Tanette .

    RépondreSupprimer
  20. de tout coeur avec vous...bonne journee, bisous

    RépondreSupprimer
  21. Oh j'ai eu le frisson en lisant ton message. Quelle galère que cette amputation !

    OUI, TOUT EST POSSIBLE ! D'ici quelques mois, avec un appareillage, ta fille retrouvera son autonomie et sa joie de vivre ! JE LE SOUHAITE DE TOUT MON COEUR ++++++

    Gros bisous et mille pensées positives à toutes deux +++++

    RépondreSupprimer
  22. On se connaît peu.... mais le virtuel créé des liens...
    La vie est souvent la plus forte lorsque dans ces circonstances l'on est bien entouré et je pense que c'est le cas.
    Mes pensées les plus positives vont vers vous deux.
    Je t'embrasse.
    Evelyne

    RépondreSupprimer
  23. Ton histoire me touche beaucoup ! Etant infirmière depuis presque 24 ans, je peux dire que j'ai vu des miracles dans ma carrière. Il ne faut jamais perdre espoir et s'accrocher à cela.
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  24. ....bien difficile expérience, mais qui se termine pour le meilleur....elle pourra marcher sans douleur en toute autonomie....Bravo pour tout ce courage....

    bise..ly xx

    RépondreSupprimer
  25. un épisode bien douloureux pour tout le monde mais une fin en apothéose ! quel soulagement, RIP le pied mais vive la vie !! je lui souhaite un prompt rétablissement

    RépondreSupprimer
  26. Tanette, je te connais surtout par les blogs que nous commentons toutes les deux, j'aime ta douceur et tes mots apaisants, j'ai l'âge de ta fille et aujourd'hui je te laisse ce petit mot pour t'envoyer toutes mes pensées les plus douces dans cette épreuve que vous traversez.
    Je me permets de t'embrasser bien fort.
    Carole

    RépondreSupprimer
  27. Oh comme je suis désolée ma chère Tanette pour vous tous. Je ne suis pas venue sur internet depuis plusieurs jours et je n'étais pas au courant de la nouvelle que Valérie doit subir. Je souhaite que tout se passe bien avec sa prothèse.. que d'épreuves déjà subies! je suis de tout coeur avec vous et je vous embrasse; Plein de bisous aussi pour Valérie
    courage
    chatou

    RépondreSupprimer
  28. Comment se fait-il, une telle infection, aujourd'hui… Mais de toute façon son pied ne l'aidait pas beaucoup. Je suis certain que la meilleure décision a été prise. Je lui souhaite maintenant de pouvoir se promener et marcher sans problème avec sa prothèse. Les progrès dans ce domaine aujourd'hui sont tellement grands que ça ne fait pas de doute à mon amis. Bonne guérison !

    RépondreSupprimer
  29. Tu sais, je n'avais pas vu cela ... Il y ad es trucs comme ça qui nous tombent dessus sans crier gare. Je suis quand même heureuse d'avoir pu lire aujourd'hui qu'elle commence à bien se débrouiller avec sa prothèse. Que de progrès j'ai vu en quelques années ! Gageons qu'elle va pouvoir recommencer à vivre bien. Bien mieux qu'avec ce pied qui ne lui servait plus à rien sinon qu'à l'enquiquiner ... Bon courage à elle, et bon courage à toi, Tanette !

    RépondreSupprimer