Follow by Email

samedi 13 novembre 2010

La vague


Je suis une vague, je suis née
Sur une plage d'Italie
Par un beau matin d'été
Mes débuts furent difficiles
Je n'étais pas très docile
J'eus bien du mal à me supporter
Car les enfants, en vacances
Dans une belle indifférence
Tous s'éclaboussaient de moi

Et moi, petite eau tranquille
Je rêvais des vagues d'îles
Je rêvais que j'étais chez-moi
Et moi petite eau tranquille
Je rêvais des vagues d'îles
Je rêvais que j'étais chez-moi


Un beau jour de grand courage
Je suis partie à la nage
Moi qui ne savais pas bien nager
Je suis partie sans bagage
Sauf un petit coquillage
Dont je m'étais prise d'amitié
Depuis que j'ai pris le large
Je connais bien d'autres charges
Les grands bateaux viennet m'affronter


Alors moi, je les supporte
Alors moi, je les emporte
Vers un port de Méditerranée
Alors moi, je les supporte
Alors moi, je les emporte
Vers un port de Méditerranée


Je suis une vague je suis née
Sur une plage d'Italie
Par un beau matin d'été
Mais aujourd'hui je vivote
Je m'ennuie et je clapote
Les vieux murs d'un quai désaffecté
Ma mère, ma mère, je regrette
La petite plage déserte
Où les enfants s'amusaient de moi
Fasse que le vent se lève
Que j'aille mourir sur ma grève
Que je ne connaissais pas


Et si c'est pas la mer à boire
Je voudrais écrire mes mémoires
Dans le sable chaud de l'eau-delà
Et si c'est pas la mer à boire
Je voudrais écrire mes mémoires
Dans le sable chaud de l'eau-delà

Jean Vallée

10 commentaires:

  1. ne te plains pas, vague, tu es bien la première qui dure

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui, c'était ainsi pour Toussaint ! Nous sommes dans le même registre , c'est beau même par temps gris...
    La petite vague se fait bien bousculer par ces temps...
    Bisous Tanette

    RépondreSupprimer
  3. Tu colles à l'actualité, mais ne t'approche pas trop près.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Tanette

    Un joli poème Tanette.
    Pour ma photo je me trouvais juste en face du Fort de Joux, au Fort Mahler à une altitude de 1200 mètres et le fort de Joux, est lui à 1000 mètres.
    Je te souhaite un bon week-end, Bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Tanette,un peu nostalgique tout ça...
    Il faut regarder devant et ne pas regretter le passé car il est passé...
    BOn samedi. Bisous
    Marie

    RépondreSupprimer
  6. je trouve vraiment cette photo d'actualité elle est très belle mais fais attention a toi ne vas pas trop près
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  7. Certains ne s'en méfient pas, et pourtant......

    Bises et bel après midi;

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir
    En ce moment en Bretagne je crois qu'ils se régalent avec les vagues, un beau texte bravo
    Bon dimanche bisous

    RépondreSupprimer
  9. une vague bien forte...très impressionnant...surtout quand en plus...on l'entend ..!!

    ly xx

    RépondreSupprimer
  10. Le temps fait son chemin en douceur de demain

    RépondreSupprimer