Follow by Email

mercredi 30 novembre 2016

L'automne dans le Tarn

Promenade dans le Tarn hier après-midi...

Un plaqueminier bien chargé de kakis...


Un pyracantha essaye de lui faire concurrence


 Un tapis de feuilles sur notre chemin


Par endroits, un rayon de soleil a réussi à percer
l'épaisseur des nuages


Finalement, la Montagne Noire n'est pas aussi sombre
que son nom veut bien le dire...
Qu'en pensez-vous ?
(clic sur les photos pour mieux voir...)





dimanche 27 novembre 2016

La plante "CHIA" ou (Salvia hispanica)

"Le chia (Salvia hispanica) est une plante herbacée  annuelle de la famille des Lamiacées, originaire du Mexique. Cette sauge était cultivée pour ses graines alimentaires à l'époque précolombienne par les Amérindiens. Après avoir été ignorées pendant des siècles, ces graines ont attiré l'attention des nutritionnistes pour leur teneur en lipides (25 à 38%) comportant une forte teneur en acide aplha-linoléique.
Le chia est en effet riche en oméga-3, en antioxydants, en fibres, en minéraux, en vitamines…"

Vous devez connaître ces graines et leurs bienfaits, mais connaissez-vous la plante et ses fleurs ?
Voici celles que j'ai photographiées dans mon jardin :




C'est la première année que j'en  plante, elle est en pleine fleur en ce moment, 
je saurai vous dire si je récolte des graines...hi hi...

vendredi 25 novembre 2016

La cabane

Voici la cabane imaginée et entièrement réalisée par le papa d'Izia,
pour elle, au fond du jardin


Izia est très fière, elle va pouvoir recevoir ses amies et jouer à la dînette


S'il manque encore la porte, il commence déjà à y avoir la déco intérieure


C'est papy (M. Tanette) qui avait dessiné et découpé ce cerf
dans une planche. Ce dernier n'avait pas encore trouvé sa place.
Le voilà maintenant customisé par la maman d'Izia, il fait office de déco et...de portemanteau...


lundi 21 novembre 2016

Les pyrénees







Photos volées en circulant sur l'autoroute  en direction de Toulouse (à hauteur de Foix)
avant-hier...(clic sur les photos pour agrandir)

jeudi 17 novembre 2016

Automne


Ce matin, au lever : Promesse d'une belle journée.

lundi 14 novembre 2016

Saint Urcize (15)




Le village de Saint-Urcize se dresse à 1.000 mètres d'altitude sur un roc basaltique dominant les vallées de l'Hère et du Bès. Les toitures d'ardoises grises et de schistes servent d'écrin à une remarquable église romane du XIIème siècle dont le clocher à peigne domine la cité.




Un siège pour le moins "original"


Le camping de Saint-Urcize se niche à deux pas du chemin de Saint-Jacques.
Il comporte un "bain finlandais" (ci-dessous) deux saunas et


des habitats insolites (comme ces deux chalets à demi-enterrés - ci-dessous)



vendredi 11 novembre 2016

Les 10 du 10

Les 10 du 10 publié le 11 (pas pour les même raisons qu'Anne) .... 

J'habite à Waterford nous demande, cette fois,   comment c'est chez nous Novembre...
voici ma réponse, en photos :

Novembre : dans mon jardin (photo du 20 octobre pour comparer avec la suivante...)


le 2 novembre




Novembre dans ma maison



 le 3 Novembre sur la plage de Gruissan



le 10 Novembre à St Elix le château (31)


le 10 Novembre, en route vers les Pyrénées-Atlantiques


Le 10 Novembre à l'arrivée dans les Landes


Les autre participants sont ICI

mercredi 9 novembre 2016

Laguiole (12)


Le taureau de Laguiole
 En plus de son caractère artistique, une telle sculpture constitue un hommage permanent au magnifique bétail de la région.  La réalisation en fût confiée à l’un des meilleurs spécialiste de l’époque : le sculpteur animalier Georges Guyot. Ce taureau  mesure 3m sur 1m80 de hauteur. Il trône sur la place du Foirail à Laguiole depuis 1947.



A Laguiole toujours :"Coutelle" , sculpture pour la route de la vache 2005 

En comparaison : un vrai taureau photographié dans la campagne

 l'Eglise depuis laquelle on a un vue magnifique sur les toits de lauze

 

 

lundi 7 novembre 2016

Au bout de la rue (pour Lakevio)

Spencer_F_Gore_-_Cambrian_Road,_Richmond
 Spencer Gore - Cambrian Street - Richmond - 1913


J’habite une rue calme et tranquille tout comme celle qui figure sur le tableau proposé par Lakevio. 
Mes voisins sont sympathiques, nous avons de bonnes relations,
  l’entr’aide et la solidarité fonctionne bien entre tous. 
Au mois de Juin, nous faisons la fête des voisins et, tout au long de l’année tout est prétexte pour se réunir chez l’un ou chez l’autre. 
Tout près, habite Henriette, nos jardins sont mitoyens, elle a connu mon père en culottes courtes et lui donne de bons et précieux conseils de jardinage.
 En compensation nous l’emmenons faire ses courses et l’aidons dans les travaux que son grand âge ne lui permet plus… elle est un peu notre grand’ mère toujours prête à partager ses expériences et nous sommes avides de ses récits qui nous paraissent d’un autre monde.
 Au bout de la rue, après le virage, il y a une espèce de château plus ou moins délabré, inhabité depuis longtemps dont les abords sont à l’abandon.
Jamais personne n’a pu approcher des lieux et
 aucun voisin n’a tenu plus d’un mois dans les maisons attenantes.
 En effet, la nuit, les volets, pourtant fermés toute la journée, claquent sans cesse 
même lorsqu’il n’y a pas de vent.
 Certains, plus courageux que d’autres ont voulu franchir les grilles mais ils ne sont pas allés très loin, ils se sentaient poursuivis et guidés vers la sortie…
Henriette, dans son jeune âge, a connu ses habitants. La maison était alors très belle et la famille qui habitait là  plutôt enjouée. Il y avait  souvent des réceptions jusqu’au jour où….un cadavre aurait été découvert…par un passant en bordure de leur terrain.
Un décès accidentel après une chasse à courre dont-ils étaient friands ? un meurtre ?
Etaient-ils directement responsables ?
 personne n’a jamais su…
Depuis, les habitants ont déménagé, les volets sont clos, on dit la maison hantée… 
Qu’en est-il exactement ?

samedi 5 novembre 2016

J'avais dessiné sur le sable...

Non, ce n'est pas moi qui avais dessiné,
 j'ai aimé, mais je n'ai pu en photographier qu'une toute petite partie
car il était écrit

"Parmi les pas de tous et de chacun, il y a l'art de vivre"







C'était hier et avant-hier entre Gruissan et Narbonne-Plage.