Follow by Email

jeudi 27 février 2014

lundi 24 février 2014

Soeur Anne....


Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?....
  ” Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l'herbe qui verdoie. “.

vendredi 21 février 2014

Les chalets de Gruissan (11)


Les 1300 chalets de Gruissan trouvent leur origine dans les premiers bains de mer
au milieu des années 1850. Véritable lieu de vie et de rencontre, fierté pour ses habitants, 
devenus "patrimoine communal" les chalets proposent un Art de Vivre en bord de plage.


Certains ont été entretenus...

D'autres, comme celui-ci,  mériteraient de petites réfections.
Il me plaît tout particulièrement avec ses "pans coupés".


Voici un petit panorama....(clic pour agrandir)

jeudi 20 février 2014

mercredi 19 février 2014

Dans mon jardin...

Le 8 février dernier, dans mon jardin :

Une fleur de pissenlit, assez commune, certes, mais à y regarder de plus près j'ai découvert
des détails auxquels je n'avais jamais prêté attention,
en cliquant sur la photo, peut-être verrez-vous aussi ces espèces de "fil" recourbés à droite et  à gauche....


Ici ce sont les premières fleurs de l'abricotier (en ce moment il est couvert de fleurs bien épanouies)


Là, ce sont les fleurs mâles ou chatons du noisetier


Une découverte pour moi, grâce à Elle :  les fleurs femelles du noisetier, celles qui vont donner
une noisette,  sont de petites inflorescences rouges qui s'ouvrent en étoile au bout d'un bourgeon...
je suis donc allée voir le noisetier au fond du jardin...et j'ai dû prendre
 de nombreuses photos avant d'en avoir une ...acceptable...


Le Lonicera


mardi 18 février 2014

Coucher de soleil...


En Camargue, il y a 3 semaines....

lundi 17 février 2014

dimanche 16 février 2014

Ciel d'encre




Le ciel était couleur d'encre jeudi 13 février à Gruissan
(couleurs naturelles, je n'ai rien changé)

jeudi 13 février 2014

Les 10 trucs que je n'aurais pas cru possible de vivre...

Anne a lancé un défi, je ne cherche pas à rivaliser (elle écrit si bien...) mais
je vais essayer de relever et vous parler des "10 trucs que je n'aurais pas cru possible de vivre."

Quand j'étais petite, nous n'avions pas de salle-de-bain...ça paraît banal d'en avoir une maintenant, mais à ce moment-là, je n'imaginais même pas comment elle aurait pu être...c'était l'évier de la cuisine qui faisait office de...,,, je ne pensais pas possible que, plus tard j'en aurais une bien confortable...

De même que nous n'avions pas de chauffage central, la seule pièce chauffée dans la maison était...encore la cuisine, grâce à une cuisinière à bois et charbon sur laquelle on faisait cuire la soupe...maintenant j'ai des radiateurs électriques et une cheminée....(le grand luxe)

J'étais loin d'imaginer à ce moment là ce que j'ai découvert passé la soixantaine,
où je me suis mise à faire des choses dont je ne me serais jamais cru capable...

Le Patchwork : Moi qui n'étais pas patiente,  Moi qui désespérais ma mère parce que je ne savais pas tenir une aiguille à coudre...parce que j'avais horreur de la couture, parce que je ne savais pas piquer à la machine, j'ai fait des dessus de lit, des coussins,.... même une robe de chambre....je m'étonne encore quand je vois la quantité d'ouvrages que j'ai réalisés....en voici quelques uns


La Photographie : A 11 ans, j'ai eu cet appareil pour faire mes premières armes...je n'étais pas très douée, il manquait toujours la tête ou les jambes quand je photographiais quelqu'un. Pour moi, la photo s'arrêtait à prendre des personnages...la famille, mais je n'abusais pas...



Pour mes 60 ans, on m'a offert cet appareil/photo/caméra...là j'ai découvert le plaisir de regarder autour de moi et d'immortaliser beaucoup de choses que je ne savais voir avant...Le numérique aidant, je ne boudais pas mon plaisir à tel point qu'au bout de 6 ans, j'ai dû changer d'appareil, l'écran ayant rendu l'âme...


voilà donc celui qui continue à me suivre dans tous mes déplacements et qui, à la maison est toujours prêt à servir..


Le blog : Il y a à peine 9 ans, je ne savais pas de quoi il s'agissait....je suis tombée tout à fait par hasard sur celui de Julie 70 c'est elle qui m'a donné envie et m'a aidée à faire mes premiers pas dans la blogosphère.
Moi, qui, (après avoir essuyé les plâtres lors des balbutiements de l'informatique dans mon travail), m'étais juré définitivement ennemie des ordinateurs....je n'aurais alors jamais cru devenir accro et fêter bientôt les 8 ans de mon blog.


Le scooter : Lorsque nous partions en camping-car, nous avions 2 vélos pour les petits déplacements...mais je n'ai jamais fait plus de 2 km...je suis un danger public, je zigzague sur la route et dès le moindre faux-plat...je suis épuisée...alors, nous sommes passés à la vitesse supérieure...le scooter ! 
Si on m'avait dit qu'à plus de soixante ans je monterais là-dessus...hi hi...je n'aurais jamais cru, certes je ne suis pas très à l'aise, j'ai un peu peur...mais, comme je suis derrière...je me laisse guider, trop contente de ne pas avoir à pédaler...




La maladie : Personne n'est jamais prêt à l'affronter, surtout quand il s'agit d'une maladie qui touche un de ses enfants...et des séquelles qu'elle ne manque pas d'apporter. On commence par culpabiliser, puis on est anéanti...puis...il faut réagir.. Quelques fois on se demande où l'on va puiser le courage et l'énergie nécessaires.. On  porte son enfant à bout de bras (quel que soit son âge) et, s'il se nourrit de notre énergie, la réciproque est vraie aussi, car le moindre de ses sourires, la moindre amélioration de son état nous est un baume au coeur et un moteur pour continuer. Et si l'on est souvent près de baisser les bras, on ne peut qu'être admiratif devant sa façon  de rebondir, de remonter du "fond du trou" où on l'a trop souvent vu.
Après l'amputation, il y a la prothèse, et la prothèse permet de se tenir à nouveau debout,... tout comme elle permet d'avancer, n'est-ce pas ?... Ca non plus, je n'aurais jamais cru pouvoir le vivre....

Certes je ne suis pas arrivée jusqu'au n° 10 (il m'en manque 3) mais la prochaine décennie me donnera peut-être l'occasion de faire de nouvelles découvertes que je ne peux encore imaginer...je ne manquerai pas de venir vous les raconter....

Colette, Praline, Mamita, Minie et les autres, avez-vous aussi 10 trucs que vous n'auriez pas cru possible de vivre ?


lundi 10 février 2014

Les 10 du 10....

Vous avez maintenant pris l'habitude de mon défi du 10 du mois qui consiste à
présenter 10 photos prises dans la journée...

Aujourd'hui mes photos ne seront pas originales...vu le temps qu'il fait 
(alternance de grand vent et de grosses averses - mais je ne vais pas me plaindre - je pense à ceux
-trop nombreux- qui sont bien plus mal lotis que moi...)


 Je vais donc vous présenter (pour ceux qui ne connaissent pas encore) 
une leçon de cuisine en photos.. ou comment transformer une poule, cuite hier dans un bouillon,
en raviolis "maison"


Voici la farce faite de la chair de la poule hachée + riz cuit "al dente" + oeufs + gruyère râpé


Voici la pâte : oeufs, farine, huile, eau,sel.


Ce matin, M. Tanette à l'oeuvre, il "travaille" la pâte et me la présente en bandes


que je garnis de farce


et voici, la raviolis dans le bac du congélateur où ils vont attendre sagement 
l'arrivée de nos enfants dans 15 jours pour les prochaines vacances...


Il n' YAPLUKA....nettoyer....!

Un petit coup d'oeil à la maquette du "Belem" qui prend forme




dimanche 9 février 2014

Tarte aux cerises

J'ai testé hier,  cette recette,  parue dans 
l'Almanach des Pays de Savoie (Merci Praline).
J'ai utilisé des cerises que j'avais congelées, je ne les ai pas dénoyautées,
juste laissées dégeler avant de les mettre dans la préparation


avant de la mettre au four


après 30 mn de cuisson


Désolée...après dégustation....il n'en reste plus...

Je vous souhaite un bon dimanche.

samedi 8 février 2014

Comparaison


En plein soleil


En fin de journée.

jeudi 6 février 2014

Habitants de là-bas...(2)



Comme sur une corde à linge...