Follow by Email

mardi 30 novembre 2010

Cuisine

Hier, M. Tanette et moi avons fait des raviolis  (clic sur le lien si le coeur vous en dit) suivant la recette laissée par ma maman. Ce sont nos enfants qui vont être contents pour les fêtes. Beaucoup de travail, mais un vrai régal.

Hier aussi nous avons testé la recette de magret de canard farci publiée dans mon dernier billet :

Résultat : goût, cuisson (le magret était légèrement saignant au milieu, le foie mi-cuit) : 20/20
présentation (impossible de faire des tranches entières) : 2/20
problème : la moitié de nos invités aime le magret saignant, l'autre moitié l'aime très cuit...
Pour la dernière phase, j'ai intercalé du papier cuisson entre le rôti et le papier alu.
Je vais quand même chercher une autre recette
 (les blogs sont remplis de bonnes idées en matière culinaire)  
d'autant que M. Tanette est volontaire pour servir de cobaye... hi hi

Mes photos "cuisine" 2010

lundi 29 novembre 2010

Rôti de magrets de canard




Pas encore testé mais je suis très tentée, et vous ?

dimanche 28 novembre 2010

Deux petits lutins...

Une partie de mes décos de Noël... un couple de petits lutins...

(Pas de neige dans le sud du tarn, contrairement aux prévisions...nous avons eu, hier,
un après-midi ensoleillé avec 8°...)

Passez une bonne journée.

samedi 27 novembre 2010

Qu'il est beau mon village...

Qu'il est beau mon village, en tout saison.

Je vous souhaite un très bon week-end.

vendredi 26 novembre 2010

Lever du soleil


Le 20 novembre dernier à 8 h 45....

jeudi 25 novembre 2010

On prend les mêmes....





Les mêmes, onze jours après, c'est-à-dire hier matin après la gelée....

mercredi 24 novembre 2010

Dernières roses...



Elles étaient dans mon jardin, le 13 novembre dernier.

mardi 23 novembre 2010

lundi 22 novembre 2010

Fin du jour


Je vous souhaite une agréable semaine et vous remercie pour vos visites que j'apprécie..

dimanche 21 novembre 2010

Le château de Foix

Deux jours à Foix dans l'Ariège,
 Une formation destinée aux soignants en présence d'usagers et de familles.
Intervenant : Jérôme Favrod (Professeur Haute Ecole de la santé à Lausanne)
Thème : "Se rétablir de la schizophrénie"
Deux journées enrichissantes pour la compréhension de la maladie, de sa dé-dramatisation
Deux journées au cours desquelles le mot "Espoir" a enfin trouvé une place.
Des "Outils" existent pour aider les usagers à mieux gérer les symptômes,
et pour aider leurs familles à  mieux les accompagner.
De petites avancées se font ici et là,  c'est encourageant,
restera plus qu'à changer le regard de la société envers les schizophrènes
qui n'ont pas choisi, leur handicap.
---------------------------------- 


dimanche 14 novembre 2010

Photo de famille


Je vous laisse en leur compagnie, je vous retrouve dans une semaine.

Je vous remercie pour vos visites et vous souhaite une belle journée.

samedi 13 novembre 2010

La vague


Je suis une vague, je suis née
Sur une plage d'Italie
Par un beau matin d'été
Mes débuts furent difficiles
Je n'étais pas très docile
J'eus bien du mal à me supporter
Car les enfants, en vacances
Dans une belle indifférence
Tous s'éclaboussaient de moi

Et moi, petite eau tranquille
Je rêvais des vagues d'îles
Je rêvais que j'étais chez-moi
Et moi petite eau tranquille
Je rêvais des vagues d'îles
Je rêvais que j'étais chez-moi


Un beau jour de grand courage
Je suis partie à la nage
Moi qui ne savais pas bien nager
Je suis partie sans bagage
Sauf un petit coquillage
Dont je m'étais prise d'amitié
Depuis que j'ai pris le large
Je connais bien d'autres charges
Les grands bateaux viennet m'affronter


Alors moi, je les supporte
Alors moi, je les emporte
Vers un port de Méditerranée
Alors moi, je les supporte
Alors moi, je les emporte
Vers un port de Méditerranée


Je suis une vague je suis née
Sur une plage d'Italie
Par un beau matin d'été
Mais aujourd'hui je vivote
Je m'ennuie et je clapote
Les vieux murs d'un quai désaffecté
Ma mère, ma mère, je regrette
La petite plage déserte
Où les enfants s'amusaient de moi
Fasse que le vent se lève
Que j'aille mourir sur ma grève
Que je ne connaissais pas


Et si c'est pas la mer à boire
Je voudrais écrire mes mémoires
Dans le sable chaud de l'eau-delà
Et si c'est pas la mer à boire
Je voudrais écrire mes mémoires
Dans le sable chaud de l'eau-delà

Jean Vallée

vendredi 12 novembre 2010

jeudi 11 novembre 2010

Sous-bois (2)


Et dans ce sous-bois là, il y avait des champignons, encore et encore....
la preuve :






mercredi 10 novembre 2010

Sous-bois





Dans le sous-bois, près de la maison, au lever du soleil....
Pas assez rapide pour photographier les biches qui se croyaient seules
 mais les fougères et la brume valaient quand même la peine de sortir l'APN

mardi 9 novembre 2010

Bayonne : La cathédrale




La cathédrale Notre Dame à Bayonne

lundi 8 novembre 2010

Babouchka n° 1


Sur un modèle vu chez MCI voici Babouchka n° 1
(ses deux petites soeurs sont en cours de fabrication)

Babouchka n° 1 se joint à moi pour vous souhaiter une bonne semaine.

dimanche 7 novembre 2010

Tombés du ciel...

Tombé du ciel à travers les nuages
Quel heureux présage pour un aiguilleur du ciel
Tombé du lit fauché en plein rêve
Frappé par le glaive de la sonnerie du réveil
Tombé dans l'oreille d'un sourd
Qui venait de tomber en amour la veille
D'une hôtesse de l'air fidèle
Tombée du haut d'la passerelle
Dans les bras d'un bagagiste un peu volage
Ancien tueur à gages
Comment peut-on tomber plus mal



Tombé du ciel rebelle aux louanges
Chassé par les anges du paradis originel
Tombé d'sommeil perdu connaissance
Retombé en enfance au pied du grand sapin de
Noël Voilé de mystère sous mes yeux éblouis
Par la naissance d'une étoile dans le désert
Tombée comme un météore dans les poches de Balthazar
Gaspard Melchior les trois fameux rois mages
trafiquants d'import export



Tombés en haut comme les petites gouttes d'eau
Que j'entends tomber dehors par la f'nêtre
Quand je m'endors le cœur en fête
Poseur de girouettes
du haut du clocher donne à ma voix
La direction par où le vent fredonne ma chanson
Tombé sur un jour de chance
Tombé à la fleur de l'âge dans l'oubli

{...}


C'est fou c'qu'on peut voir tomber
Quand on traine sur le pavé
Les yeux en l'air
La semelle battant la poussière
On voit tomber des balcons
Des ports d'fleurs des mégots
Des chanteurs de charme
Des jeunes filles en larmes
et des alpinistes amateurs


Tombés d'en haut comme les petites gouttes d'eau
Que j'entends tomber dehors par la f'nêtre
Quand je m'endors le cour en fête
Poseur de girouettes
du haut du clocher donne à ma voix
La direction par où le vent fredonne ma chanson
Tombé sur un jour de chance
Tombé par inadvertance amoureux
Tombé à terre pour la fille qu'on aime
Se relever indemne et retomber amoureux
Tombé sur toi tombé en pamoison
Avalé la cigue goûté le poison qui tue
L'amour encore et toujours
                                            Jacques Higelin



vendredi 5 novembre 2010

Si ce n'est plus l'été, ça y ressemble...



Comme les olives et les kakis, j'apprécie cette journée et ses belles couleurs.
Ce n'est plus une journée d'été mais ça y ressemble tellement avec un surplus de douceur.
Je vous en souhaite une toute aussi belle et fais le possible pour venir vous lire rapidement...